Un modèle de conception dédié à l’interaction collaborative colocalisée

par Jérémy Ringard

Thèse de doctorat en Informatique

Soutenue le 07-10-2011

à Lille 1, dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Lille).


  • Résumé

    De nos jours, la réalisation d'un projet de grande ampleur implique toujours une notion de travail d'équipe. Depuis plusieurs années, nous assistons donc à une demande croissante en termes d'outils informatiques pour assister les activités collaboratives. Les solutions les plus abouties à ce jour sont les environnements virtuels collaboratifs (CVE). L'utilisation de ces outils reste cependant marginale en raison de la dimension " distante " de la collaboration qu'ils proposent : en situation réelle, les participants sont, dans la plupart des cas, situés au même endroit. Cette situation porte le nom de " colocalisation ". Les grandes structures adoptent une méthode de travail colocalisé appelée " war room " : un espace physique multi-surfaces permettant un travail simultané et non-linéaire. Les travaux présentés dans cette thèse visent à proposer une plateforme matérielle et logicielle plus proche des besoins d'une équipe colocalisée, et focalisée sur le travail de revue de projet autour de maquettes numériques 3D. Après une analyse de la notion d'espace et des comportements sociaux et cognitifs des individus en situation de colocalisation, nous proposons une plateforme informatisée s'inspirant de la dynamique d'une War room. Nous mettons en particulier l'accent sur la diversité des compétences des utilisateurs en implémentant un système de " canaux d'interaction/visualisation " offrant des perceptions hétérogènes du même objet virtuel dans la war room. Ce travail est complété par la définition d'un moyen de transformer une plateforme CVE classique (SPIN|3D) pour la rendre compatible avec le travail en war room. Cette transformation repose notamment sur l'insertion de plusieurs degrés d'abstraction de données dans une architecture que nous appelons MnVO. La plateforme résultante a été mise en application sous la forme de deux prototypes : le premier propose un scenario de collaboration distribuée autour d'une voiture virtuelle. Le second s'appuie sur le système de canaux pour fournir un scénario de revue de projet d'urbanisme.

  • Titre traduit

    A software and hardware platform dedicated to collocated collaborative work


  • Résumé

    Performing a large scale job always involves some teamwork. Therefore, for several years, there has been a growing need regarding computer assistance for this kind of collaborative task. The most complete solutions existing today are collaborative virtual environments (CVE). However, the use of these tools is still uncommon because of the "distant" aspect of the collaboration in CVEs: In a real use case, co-workers are mostly located in the same place. Such a situation is called "colocation". Therefore, large companies choose another working method called "war room": a physical space allowing simultaneous and non-linear work using multiple working surfaces. This thesis aims at providing a hardware and software platform dedicated to collocated collaboration and focused on project review activities. After having analyzed the notion of space, and observed socio-cognitive behavior of collocated coworkers, we present a computer-aided platform inspired from war rooms. This work emphasizes on the users' competence diversity by implementing a paradigm called "channels". These channels offer multiple heterogeneous representations of virtual objects in the war room. This work is completed by the definition of a method for changing a classical CVE platform (SPIN|3D) into a computer-supported war room. This transformation involves notably the insertion of several abstraction levels for data; thanks to software architecture we call MnVO. The resulting platform is finally used for two prototypes: The first one provides distributed collaboration activity upon a virtual vehicle. The second one relies on the channels technology and provides an urbanism project review scenario.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.