Éditer la jeune littérature : la collection Écrire aux Éditions du Seuil 1956-1965

par Thomas Mercier

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Brigitte Ouvry-Vial.

Soutenue le 23-06-2011

à Le Mans , en partenariat avec Laboratoire Langues, littératures, linguistique (Le Mans) (laboratoire) .


  • Résumé

    Etude des conceptions et pratiques d'édition de la littérature dont témoignent les parcours de Jean Cayrol et de la collection Ecrire,confirmant l'hypothèse d'une écriture éditoriale dont l'édition française reste durablement marquée. Dans l'histoire de l'édition française, la période de l'après-guerre figure un renouvellement du paysage littéraire. Une jeune littérature advient promue par les éditeurs. Parmi plusieurs nouvelles structures, les éditions du Seuil se distinguent par leur volonté de rejoindre le camp des grandes maisons généralistes. Un éditeur, qui est aussi auteur au Seuil, prend en main l'avenir littéraire de la maison d'édition, il s'agit de Jean Cayrol. Résistant, ayant séjourné dans un camp de concentration et solidement attaché à la littérature. Cayrol invente le romanesque lazaréen. Manière d'écrire, de publier, qui tient compte de l'expérience concentrationnaire sans la citer nommément. En 1956, Jean Cayrol fonde la collection Écrire. Les auteurs n'y sont publics qu'une seule fois, pour de courts textes qui, habituellement, échappent au regard de l'éditeur. La critique remarque les auteurs sélectionnés par Cayrol. Leur singularité reflète l'éclectisme de leur éditeur qui développe une technique éditoriale propre, une manière de lire, de choisir et de bâtir un édifice littéraire. À sa suite, douze auteurs deviennent éditeurs. Chacun, singulièrement, perpétue le style de Jean Cayrol, apporte sa marque à l'édition littéraire française. Des collections témoignent d'une attention accrue aux jeunes auteurs dans la période 1950-1965, aucune n'a poussé l'expérience éditoriale autant qu'Écrire.

  • Titre traduit

    Éditer la jeune littérature


  • Résumé

    Study of the works of Jean Cayrol in his collection "Ecrire" that will illuminate into the study of conceptions and practic of publication of literature. The study will confirm the hypothesis of a form editorial writing, which strongly influenced French publication. The period after the war is representative of a renewal in the landscape of literature, which saw the promotion of a fresh form of literature. Among these new structures, the publishing house "Edition du Seuil" set itself apart by its willingness to join the bigger, well known, general publishing houses. Jean Cayrol who was both an author and editor in "Edition du Seuil" took charge of its literary future. Having spent time in a concentration camp as a consequence of his resistance, Cayrol was solidly attached to literature. He invented the "Lazareen" which is a type of novel writing associated with biblical Lazarus's story. This form of writing acknowledges the experience without explicitly citing it. In 1956 Jean Cayrol crea ted "Ecrire" a collection of short texts, which would ordinarily not have caught the eyes of publishers. Authors were published only once in this collection and we fortunate to be recognized by the critics. The assortment of the author's diverse works in this collection projected the publisher's uniqueness to develop a spécifie editorial technique, a way of reading and a path of choice to a lïterary edifice. Consequently, 12 authors in his collection became publishers each perpetuating Jean Cayrol's style in French literature publications. In the period 1950-1965, no collection was able to promote young authors and impact publication as much as "Ecrire".


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (395 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 376-395

Où se trouve cette thèse ?

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011LEMA3012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.