Gestion du risque sécuritaire dans la chaîne logistique globale : le cas du transport international de marchandises

par Mame Bigué Gningue

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Charles-Henri Frédouë͏t.

Soutenue en 2011

à Le Havre .

  • Titre traduit

    Security risk management in global supply chain : the case of international goods transportation


  • Résumé

    La mondialisation a favorisé l’explosion des échanges internationaux et a promu l’importance du système de transport maritime ainsi devenu incontournable pour la continuité des flux des chaînes logistiques globales. Remarquablement utiles et efficients, les conteneurs constituent une source potentielle de risque de sûreté des ports et leur éventuelle utilisation à des fins terroristes a attiré l’attention de tous les acteurs du transport international depuis le 11 septembre 2001. Á côté des mesures de sûreté prises au niveau international, l’Union Européenne a mis en place des initiatives pour améliorer la sûreté du transport international tout préservant la fluidité des échanges internationaux, renforçant ainsi la compétitivité des ports au niveau international. C’est dans cette optique que nous avons participé dans notre recherche à l’élaboration d’une nouvelle approche de management des risques de sûreté liés au transport international de marchandises. Pour gérer ces risques, nous avons choisi de participer à la réflexion sur la question de la transférabilité des méthodes traditionnelles de gestion de risque à la chaîne logistique. Nous avons ainsi appliqué la méthode HACCP, empruntée de l’agroalimentaire, à la chaîne du transport conteneurisé de la place portuaire du Havre. Les résultats de notre recherche montrent qu’un tel transfert peut nécessiter des adaptations des méthodes traditionnelles de gestion de risque selon le contexte et le type de risque étudié et font apparaître des limites de la méthode HACCP en présence de données qualitatives. A l’issu de ce travail doctoral, nous proposons d’approfondir la recherche sur la combinaison de HACCP avec d’autres outils de gestion de risque afin de contourner ces limites et d’élargir le champ d’application de cette méthode au transport international.


  • Résumé

    Globalization has promoted explosion of international trade and great importance of maritime transportation system which can’t be overlooked in global supply chain continuity. Containers are remarkably useful and efficient, but potential security risk sources in ports and their possible use for terrorist attacks has drawn great attention since 09/11 events. In addition to measures in place, European Union has set up specific initiatives to enhance international transportation security while improving global trade, hence increasing ports competitiveness. To contribute to this securization and fluidification trend, we have participate in this doctoral research to the elaboration of a new security risk management approach for the international goods transportation system. This has enabled us to think about the transposition of traditional risk management methods in a supply chain context. We have transferred HACCP method from food industry to the container transportation chain. Results of the case study realized on Le Havre Port show that this transposition may imply adaptations according to the risk and the context, and point out HACCP limits when qualitative data are used. In perspective, we propose to examine these limits in more details and explore HACCP combination with other risk management tools in order extent its application to international transportation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (463 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 332-373

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.