L'apport des concepts du Web sémantique et normes associées aux échanges inter applicatifs dans un SI d'entreprise ou RECAP (Référentiels et connecteurs a priori)

par Suela Berisha

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Marie Pinon et de Béatrice Rumpler.

Le président du jury était Pierre Maret.

Le jury était composé de Jean-Marie Pinon, Béatrice Rumpler, Pierre Maret, Jean-Pierre Giraudin, Jean-Louis Ermine, Alain Herbuel, Bernard Espinasse.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Giraudin, Jean-Louis Ermine.


  • Résumé

    Le sujet de thèse a été traité dans le cadre d’un Système d’Information d’Entreprise (SIE) contenant un grand volume d’informations, très diverses, circulant au sein d’un groupe avec une cinquantaine de filiales. Initialement, les sources informatiques de chaque entité stockaient des données structurées, suivant des logiques métiers locales. Les descriptions de ces sources, destinées prioritairement aux informaticiens, se trouvent dans des documents textuels. Elles ne visaient pas le partage et la compréhension des systèmes par les différents types d’acteurs métiers qui fournissent le contenu. C’est également le cas des référentiels métiers, qui contiennent des connaissances métiers fondamentales. Ainsi, la localisation d’informations pertinentes, permettent un aiguillage et un accès aisé aux sources qui répondent aux attentes et aux contraintes des acteurs métiers, devient une problématique principale du SI. Depuis une décennie, la SNCF vise à répondre à cette problématique par une démarche stratégique de gouvernance inscrite dans les processus de l’urbanisme du SI. Nous sommes concernés par mise sous contrôle des référentiels de données métiers, la standardisation et la simplification des échanges inter applicatifs. Malgré cette démarche, les initiatives de partage d’informations et des connaissances métiers restent ponctuelles, fortement dépendantes des motivations personnelles (et non pas métiers) d’acteurs éclairés du SI. Notre objectif est de fournir une vue stratégique sur le partage des connaissances des différents types d’acteurs du SI en favorisant leur collaboration dans le contexte du déroulement d’un processus, ou d’une activité métier. Pour y parvenir, nous proposons une démarche pour la construction d’une couche du SI en s’appuyant sur de nouveaux concepts fonctionnels : le "référentiel de référentiels" et les "connecteurs a priori". Le premier correspond à un référentiel transverse par rapport à un périmètre métier. Le second correspond à des connexions logiques assurant une interopérabilité entre les applications qui ne sont pas conçues pour cohabiter. D’un point de vue technologique, le "référentiel des référentiels" prend ses fondements dans la modélisation et le stockage des connaissances par les démarches sémantiques. Les "connecteurs a priori" puisent leurs apports dans les Services Web Sémantiques. Le sujet de thèse développe des compétences comme les architectures middlewares orientées services, la modélisation sémantique de documents, la modélisation du SI et les techniques de Recherche d’Information (RI). Ce sont autant de sujets qui s’intègrent dans le projet scientifique de l’équipe DRIM (Distribution et Recherche d'Information Multimédia) du département « Données, Connaissances et Services » du laboratoire LIRIS (Laboratoire d’InfoRmatique en Images et Systèmes d’Informations), CNRS UMR 5205.

  • Titre traduit

    The contribution of Semantic Web and Associate International Standard to the exchanges between applications of a company information system or RECAP (referential and connector a priori)


  • Résumé

    This thesis came about a very large and complex Enterprise Information System (EIS) containing a huge amount of information that moves through a company consisted of a main group and about fifty subsidiaries. At the beginning, computer science resources of each business unit stored structured data, according to a local business logic. The descriptions of these sources, intended first of all for computer specialists, were saved in text documents. They were not meant to help system sharing and understanding by different types of actors, who provide the business content. It's also true for the enterprise repositories, which contain fundamental business knowledge. Thus, finding the relevant information allowing fast and easy access to sources that meet the expectations and constraints of business actors, became a main problematic of IS. Since ten years, our company aims to address this problem by a strategic approach of IS governance included in the process of the IS planning. We are involved in the activity of business data repositories brought under control and information exchanges standardization and simplification between applications. Our goal is to provide a strategic view of knowledge sharing by promoting the IS actor collaboration in a business process context, or in business activity. To achieve this, we propose an approach for the construction of a layer of the IS based on new functional concepts: the "Reference Enterprise Repository (RER)" and " a priori connectors ". The first is about a transverse enterprise repository corresponding to a business context. The second is logical connections ensuring interoperability between applications that weren’t designed to coexist. From a technological point of view, the RER is based on semantic modelling and the knowledge representation. The "a priori connectors" involve integration technologies of Semantic Web Services. The thesis develops skills such as service-oriented middleware architectures, modelling semantics of documents, modelling IS and Information Retrieval (IR) techniques. All these subjects are part of the DRIM (Distribution and Multimedia Information Retrieval) team’s scientific project of the Department "Information, Knowledge and Services' at the LIRIS (Laboratoire d'Informatique en Images and Systems information), CNRS UMR 5205.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc’INSA. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.