Synthèse de carbonates organiques à partir de CO2 en présence de métallophthalocyanines : étude expérimentale

par Raluca Oana Ionescu

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Yolande Peres-Lucchese et de Séverine Camy.

Soutenue le 08-04-2011

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Depuis les années 70, la synthèse de carbonates organiques a rencontré un grand intérêt dans diverses applications de l’industrie chimique. Parmi ces composés, le carbonate de diméthyle, qui est à la base de la fabrication de certains polycarbonates, est particulièrement intéressant. C’est un excellent solvant, et plus récemment, il s’est révélé être un additif potentiel pour les essences grâce à son contenu élevé en oxygène. Encore aujourd’hui, au niveau industriel, la synthèse de carbonate de diméthyle est basée sur l’utilisation de réactifs dangereux tels que le phosgène ou le monoxyde de carbone. Pour s’aligner sur les demandes de la chimie verte, une recherche assidue a été développée afin de trouver une voie de synthèse plus propre mais efficace qui pourrait être appliquée au niveau industriel. Parmi celles-ci, la voie la plus appropriée est la réaction directe du CO2 et du méthanol en présence d’un catalyseur capable d’activer le dioxyde de carbone. Dans ce travail, l’activité des complexes de type métallophthalocyanines a été testée en conditions atmosphériques et sous haute pression et haute température. Les méthodes de spectroscopie infrarouge, UV-visible etRMN ont été mise en oeuvre pour caractériser les intermédiaires réactionnels formés. Les travaux ont démontré que ces complexes métalliques possèdent une capacité d’activation du CO2 et du méthanol pour former le carbonate de diméthyle, tout en ayant une activité catalytique encore trop faible pour envisager de développer un procédé industriel. Ce type de complexes a cependant montré une activité satisfaisante pour la synthèse de carbonate de propylène à partir de CO2 et d’oxyde de propylène.

  • Titre traduit

    Organic carbonates synthesis from CO2 with metallophthalocyanines : experimental study


  • Résumé

    Since the 1970’s, the synthesis of organic carbonates has been of a strong interest in applications in the chemical industry as an intermediate in the synthesis of polycarbonates, as a solvent and more recently as a possible additive in gasoline due to its high oxygen content. Until now, industrial dimethyl carbonate synthesis has been based on the use of harmful reagents such as phosgene and carbon monoxide. To bring it into line with the requirements of green chemistry, research has been carried out to find a cleaner way of synthesis that could be also applied at an industrial scale. It was found that one of the most suitable chemical routes is the use of carbon dioxide and methanol in the presence of a catalyst that is able to activate the CO2 molecule. In this work, the activity of metallophthalocyanine complexes was tested under atmospheric, as well as high pressure and high temperature conditions. Infrared, UV-visible and RMN spectroscopy has been used to attempt to identify the reaction intermediates. In this work metallophthalocyanine complexes have been shown to activate methanol and CO2 molecules by forming dimethyl carbonate. However, the yields are too low to develop a chemical process at the industrial scale. Nevertheless, this type of complex has shown to be active in the synthesis of propylene carbonate from carbon dioxide and propylene oxide.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.