Hong Kong 1927-1937 : enquête sur la naissance d'une littérature moderne

par Sonia Au Ka-lai

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations

Sous la direction de Isabelle Rabut.

Soutenue en 2011

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    A la fin des années vingt, dix ans après le mouvement du 4 mai 1919, une époque marquée dans le monde entier par une grande liberté et une grande originalité en matière d'art et de littérature, la littérature moderne mûrit sur le continent chinois. Dans ce bouillonnement littéraire, Hong Kong ne reste pas à l'écart. C'est sur les encouragements de Lu Xun en visite dans la colonie britannique que la première revue de la littérature moderne de Hong Kong, Ban Lui [Compagnon], voit le jour le 15 août 1928. Pendant les dix ans qui vont suivre, les revues littéraires hongkongaises ne vont pas cesser de naître et de disparaître. Si leur durée de vie, faute de moyens et de lecteurs, reste très courte, elles font cependant souffler le vent de la modernité sur la littérature hongkongaise, défiant les conservateurs et suscitant l'enthousiasme des jeunes littérateurs. Influencées par la nouvelle littérature chinoise en langue parlée, elles contiennent de nombreuses traductions d'œuvres étrangères et introduisent une littérature urbaine et occidentalisée. A travers le recensement de l'ensemble de ces revues et de ces traductions, leur histoire et leurs contenus littéraires, nous dessinons l'image de la modernité qui caractérise la naissance de la nouvelle littérature de Hong Kong.

  • Titre traduit

    Hong Kong 1927-1937 : a survey of the birth of modern literature


  • Résumé

    Modern literature came of age on the Chinese mainland by the late 1920s, a decade after the May 4th movement of 1919, in an era characterised the world over by a flowering of freedom and great originality in matters of art and literature. Hong Kong too was in the thick of this literary churning. The very first modern literary review, Ban Lui (Companion) was brought out on 15 August 1928, with encouragement from Lu Xun, who visited the British colony. Ln the next 10 years, there was an endless succession of literary reviews appearing on the scene or going bust. Despite their shortened life-spans, due to lack of means or readership, they managed to breath modernity into Hong Kong literature, defying conservatives and generating enthusiasm among young writers. Lnfluenced by new Chinese literature using lively spoken language, they contained numerous translations of foreign works and ushered in an urban and westernised literature. A survey of the reviews and translations, their history and literary content has helped in presenting an image of modernity that characterised the birth of a new literature in Hong Kong.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 389-420. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.