La dimension mystique dans Kitâb at-ajalliyât de Jamâl al-G̉îṭânî

par Abdelaziz El Aloui

Thèse de doctorat en Langues, littératures et sociétés du monde. [Etudes arabes]

Sous la direction de Sobhi Boustani.

Soutenue en 2011

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Avec Jamâl al-Ġîṭânî, le roman est désormais bel et bien ancré dans la littérature arabe moderne et n’est plus mis en question comme genre étranger. En mettant l’accent sur la connotation patrimoniale dans ses oeuvres, al-Ġîṭânî a inventé un roman différent qui cherche ardemment de nouvelles possibilités d’« étonnement » dans le texte ancien. Ce choix s’origine dans son grand projet d’écriture : écrire autrement, en enracinant le genre romanesque dans les origines de la narration arabe classique. C’est dans cette perspective que cette réflexion sur la dimension mystique dans Kitâb at-tajalliyât de Jama��l al-Ghîtânî trouve son cadre méthodique. En effet, at-Tajalliyât, un ouvrage extraordinaire de trois tomes et de plus de huit cents pages, présente une écriture déroutante qui joue sur l’imitation des styles de l’écriture arabe ancienne dans ses divers aspects. C’est pourquoi, nous avons choisi d’approfondir essentiellement l’un des aspects de cette « machine intertextuelle » qu’est at-Tajalliyât, sa dimension mystique. Notre lecture de Kitâb at-tajalliyât, nous a permis de constater qu’un profond mysticisme en imprègne le texte, transformant la syntaxe de la fable ainsi que les différentes formes du discours narratif. En effet, al-Gîtânî endosse ici le rôle d’un mystique pour raconter sa vie et celle de son père. C’est pourquoi, la dimension mystique s’avère être à la source de toute la structure narrative et littéraire d’at-Tajalliyât. L’étude de cette dimension n’est, en fin de compte, qu’un prétexte méthodologique pour explorer la dualité fable/discours qui s’y incarne et en chercher la littérarité profonde. Ainsi, s’est imposée l’idée que, dans sa structure même, le texte est une forme rare de croisement entre la fiction et la mystique. L’objectif de notre étude est de découvrir et d’évaluer un exemple de l’ouverture du roman arabe au patrimoine littéraire et notamment à la mystique (en tant que texte et expérience). Etudier la dimension mystique dans at-Tajalliyât nous a conduit analyser ses niveaux d'intertextualité avec le Taṣawwuf, en deux étapes principales : 1- Montrer comment les éléments du Taṣawwuf sont transformés pour construire le récit autobiographique en tant que fable et discours narratif. - Pour la fable, l’étude se concentre sur ses différents aspects narratologiques (ordre des évènements, personnages, cadre spatiotemporel) afin d’en comprendre le fonctionnement au sein de l’ample inspiration mystique qui caractérise l’oeuvre. - Pour ce qui est lu discours narratif, notre étude développe deux exemples précis de la manière dont la dimension mystique y intervient : la narration et la description. 2- Etudier des voix mystiques précises qui témoignent de l’ouverture stylistique du Kitâb at-tajalliyât au texte mystique dans le cadre plus général de l’archaïsme qui caractérise son langage. On étudiera donc, dans un premier temps, les rapports d’intertextualité entre Kitâb at-tajalliyât et deux références mystiques fondamentales : Ibn ‘Arabi et Abû Ḥayyân at-Tawḥîdî. Nous présentons ensuite d’autres voix mystiques élémentaires présentes dans l’ouvrage en particulier celles d’an-Niffarî et al-Busṭâmî. L’étude s’achève par une analyse de l’intertextualité avec le Coran, très présent dans la mystique islamique en général et dans Kitâb at-tajalliyât en particulier. Notre étude nous permettra donc d’évaluer cette expérience d’écriture romanesque/mystique et de montrer son importance dans le projet d’écriture de Jamâl alĠîṭânî et des écrivains égyptiens et arabes de sa génération.

  • Titre traduit

    The mystical dimension in Kitâb at-tajalliyât


  • Résumé

    With Jamâl al-G̉îṭânî the novel has found its place in modern Arabic literature and is not longer considered as a foreign genre. By emphasizing patrimonial connotations in his works, al-Ġîṭânî has created a different novel which passionately seeks other possibilities « of wonderment » in the old literature. This choice has its origins in a big writing project : writing differently and at the same time sourcing the novelistic genre from the classical Arabic narration. In light of this our research on the mystical dimension in Kitâb at-tajalliyât of Jamâl al-G̉îṭânî finds its methodical context. At-tajalliyât is an uncommon work of three volumes and more than eight hundred pages and of a disconcerting writing puzzling with the imitation of old Arabic writing styles in its diverse forms. For this reason, we decided to deepen and focus on the theme of this « intertextual machine » in at-tajalliyât, which is the mystical dimension. Through the lecture of Kitâb at-tajalliyât we found a profound mystical presence permeating it by transforming the syntax of the fable as well as the different forms of the narrative speech. Al-G̉îṭânî , in at-tajalliyât is performing the role of a mystic in order to tell his biography and his father’s one. For this reason, the mystical dimension proves to be a whole narrative and literary option in at-tajalliyât. Accordingly, studying this dimension is eventually a methodological pretexte for looking for the deep literarity in the duality (fable/discourse) to which this mystical dimension corresponds. This analysis simplies the idea that this dimension is included in the basic structure of the text as a rare form of textual crossing of the novel and the mysticism. Thus, this study has the following objective : Revealing and assessing an example of the opening of the Arabic novel towards the literary heritage and in particular towards the mysticism (as a text and an experience). Studying this mystical dimension in at-tajalliyât consists in following these levels of intertextuality with Taṣawwuf by proceeding in two steps : 1- Studying the elements of Taṣawwuf transformed in the order to create the autobiographical recit as fable and narrative speech. With respect to the fable, the analysis concentrates on the different narratological aspects : the sequence of the events, characters, and the spatio-temporal framework in order to understand their functioning within the broad mystical inspiration that characterizes this piece of work. As regards the narrative speech, this study develops two concrete examples of the mystical dimension in the narrative speech : narration and description. 2-Studying the precise mystical voices showing the stylistic opening of Kitâb at-tajalliyât towards the mystical text in the context of archaism characterising its language. The study concentrates, in a first step, on the relations between the intertextuality of Kitab. . . And two main references of mysticism : Ibn ‘Arabi et Abû Ḥayyân at-Tawḥîdî. Then, other basic voices of mysticism, which can be found in this piece of work, will be presented. In this second step, the focus will be on two representative voices : an-Niffarî and al-Busṭâmî. The analysis ends by the intertextuality with the Qur’an, the latter playing an important rôle in Islamic mysticism in general and in Kitâb at-tajalliyât in particular. This study allows us to assess this experience of novelistic/mystical writing and to show its importance in Jamâl al-G̉îṭânî's writing project but also in the one of his generation of egyptian and Arabic writers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-441 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 415-430

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.