Recomposition des politiques étrangères sous l'effet du facteur religieux : une comparaison des cas indonésien et malaisien

par Delphine Allès

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2011

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet le rôle de la religion dans les relations internationales. A travers une étude de l'évolution des politiques internationales de l'Indonésie et de la Malaisie depuis leur indépendance, elle observe la manière dont ce facteur a été abordé par les dirigeants successifs deux Etats. L'approche proposée ne se limite pas aux politiques étrangères d'Etat, mais s’étend au rôle d'organisations religieuses privées sur la scène mondiale afin de comprendre leurs interactions avec les politiques gouvernementales. Au point de départ, on observe que la politique étrangère consiste à diffuser une version de l'identité promue par les gouvernants. Le rôle de la religion dans les politiques étrangères est donc étroitement lié à la place qu’elle occupe dans le contexte des tractations pour la construction de l'Etat et d'une identité nationale. Celles-ci ont évolué face au renouveau religieux survenu en Asie du Sud-Est dans les années 1980, qui a vu les communautés musulmanes de la région plus étroitement associées à la communauté musulmane globale et à ses crises, incitant les gouvernements à prendre position sur des thématiques qui ne semblaient précédemment pas les concerner directement. La religion constitue cependant un facteur qu’il est difficile d’intégrer de manière cohérente à une politique étatique, dans la mesure où elle ne peut être réduite aux compromis liés à l’intérêt national. C’est en partie pour contourner cette difficulté que les gouvernements ont eu tendance à externaliser les aspects religieux de leurs politiques internationales en déléguant à des acteurs privés, économiques ou sociaux, la responsabilité de la projection internationale religieuse.

  • Titre traduit

    Recomposition of international policies under the effect of the religions factor : a comparison between Indonesia and Malaysia


  • Résumé

    This dissertation addresses the role of religion in international relations. Through an extensive study of the evolution of the international policies of Indonesia and Malaysia since their independence, it looks at the way this factor has been tackled by the successive governments of both states. The proposed approach does not limit itself to government foreign policies: it also looks at the way private religious organizations are organized at the global level, in order to understand their interactions with official policies. The starting point is to consider that foreign policy aims at spreading the national identity vision that is promoted by government elites. The role of religion in foreign policies is therefore closely linked to the position it occupies in the context of the negotiations associated to state building and the construction of a national identity. Facing the religious revival which occurred in Southeast Asia in the 1980s, the relationship between institutions and religion has evolved: Muslim civil societies have become more closely associated to a global Muslim community, which has prompted both governments to react to crises which did not previously seem to concern them directly. Religion however constitutes a factor which it is difficult to integrate in a coherent way to a national policy, since it cannot be reduced to compromises linked to national interest. It is partly in order to overturn this difficulty that governments have been inclined to externalize some religious aspects of their international policies, delegating to private economic or social actors the responsibility of their religious international projection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (533 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 478-528

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 1878
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-2011-44
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.