Libéralisation commerciale et politique de change : possibilités et contraintes dans une petite économie ouverte : le cas de la Hongrie

par Pál Péter Kolozsi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick A. Messerlin.

Soutenue en 2011

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La these s’articule autour de deux idees maitresses : les institutions sont des facteurs fondamentaux conditionnant le succes de la politique economique pendant la liberalisation commerciale ; la politique monetaire peut etre consideree comme un des facteurs-cles de ce point de vue. L’argumentation de la these s’appuie sur un modele theorique liant balance commerciale, niveau d’inflation et taux de change. Ce modele est applique a la Hongrie, et les expériences hongroises soutiennent les conclusions fondamentales du modele, notamment qu’une politique monétaire et de change mal definie du point de vue des effets commerciaux ne peut pas etre soutenable. L’histoire economique de la Hongrie entre 1989 et 2009 donne l’exemple de la non-soutenabilité de la politique monétaire a cause de ses effets sur le déficit commercial, comme du déséquilibre politique en résultant. Le chapitre 1 décrit le developpement de l’institutionnalisme, le chapitre 2 esquisse l’importance de la politique monétaire en tant qu’institution du point de vue de la liberalisation commerciale, demontre les caracteristiques de la politique monetaire optimale et explique pourquoi une telle politique est difficilement a mener. Le chapitre 3 présente la relation entre politique de change et commerce. Le chapitre 4 esquisse le fonctionnement des politiques de manipulation du taux de change. Le chapitre 5 présente le modele de deficit-inflation. Enfin, le chapitre 6 presente les experiences de la hongrie soulignant que la politique monetaire ne s’occupant que de la desinflation ne peut que faire faillite, et que la theorie de l’indépendance de la banque centrale presente des risques pour les pays en transition.

  • Titre traduit

    Trade liberalization and exchange rate policy : possibilities and constraints in a small open economy : the case of Hungary


  • Résumé

    The thesis is based on two main ideas: the institutions matter concerning the success of economic policy during the trade liberalization process and monetary policy can be seen as a key factor from that point of view. The line of argument of the thesis is based on a theoretical model of trade balance, inflation and exchange rate. The model is applied to the case of Hungary and the Hungarian experiences back the main conclusions of the model: monetary and exchange rate policy is unsustainable if it is determined without taking into consideration the trade effects. The economic history of Hungary between 1989 and 2009 gives several examples for that unsustainability. Chapter 1 describes the development of institutionalism; chapter 2 demonstrates the importance of monetary policy as an institution from the point of view of trade liberalization describes the optimal monetary policy and explains why it is difficult to follow that policy. Chapter 3 presents the relationship between exchange rate policy and trade. Chapter 4 outlines the functioning of manipulative exchange rate policies. Chapter 5 presents the model deficit-inflation. Chapter 6 presents the Hungarian experiences and underlines that monetary policy focused only on disinflation has to fail and the independence of the central bank can even represent risks to the economies in transition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 318-330

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.