La France face à la Chine populaire, 1949-1964 : dimensions économiques et financières

par Thierry Robin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Françoise Mengin et de Maurice Vaïsse.


  • Résumé

    La thèse s’intéresse aux conditions dans lesquelles les pouvoirs publics et les acteurs économiques privés ou groupes de pression ont tenté de défendre et promouvoir les intérêts économiques et financiers français à l’égard de la Chine communiste. Elle s’inscrit dans une période, de 1949 à 1964, où la France n’a pas de relations diplomatiques avec la RPC, ayant fait le choix de continuer à reconnaître le gouvernement de Chiang Kai-shek. Elle évalue la place des considérations économiques et financières dans les choix de la politique étrangère, resitués dans le contexte de la Guerre froide. Elle étudie l’évolution des intérêts français en Chine et met en évidence les interactions entre la politique des pouvoirs publics et les stratégies et modes d’action des acteurs économiques (entreprises, banques. . . ). Les recherches menées mettent en lumière une politique française largement assujettie aux intérêts indochinois, à un système multilatéral de contrôle des échanges et, plus globalement, à la politique américaine. L’attitude du gouvernement français se caractérise par une grande continuité, marquée du sceau de l’opportunisme, et par la volonté de créer des relations économiques de fait avec les Chinois, dans la plus grande discrétion possible. La décision gaullienne de janvier 1964 d’entretenir des relations diplomatiques avec la RPC intervient dans une phase d’intensification des rapports économiques, techniques et commerciaux. Un épilogue évoque les suites immédiates de l’acte politique de 1964, montrant que les débuts prometteurs de la collaboration franco-chinoise se heurtent vite à la Révolution culturelle, entraînant pour la France son lot de désillusions.

  • Titre traduit

    France facing People's Republic of China (1949-1964) : economic and financial dimensions


  • Résumé

    The thesis deals with the conditions in which the public authorities and some private economic actors or the pressure groups tried to defend and to promote the French economic and financial interests towards communist China. It takes place in a period, from 1949 till 1964, when France has no diplomatic relations with the PRC, having chosen to continue to recognize the government of Chiang Kai-shek. It estimates the place of the economic and financial considerations in the choices of the foreign policy, located in the context of the Cold war. It studies the evolution of the French interests in China and brings to light the interactions between the policy of public authorities and the strategies and the modes of action of the economic actors (such as: companies, banks…). The led researches bring to light a French policy widely subjected to the Indo-Chinese interests, to the multilateral system of control of the exchanges and, more globally, to the American politics. The attitude of the French government is characterized by a real continuity, marked with the seal of the opportunism, and by the will to create discreetly de facto economic relations with the Chinese. The Gaullist decision of January 1964 to establish diplomatic relations with the PRC takes place in a phase of intensification of the economic, technical and commercial relations. An epilogue deals with the question of the immediate consequences of the political act of 1964, showing that the promising beginnings of the French-Chinese collaboration collide fast with the Cultural Revolution, leading France to numerous disappointments.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Droz à Genève

Le coq face au dragon : deux décennies de relations économiques franco-chinoises de la fin de la Seconde Guerre mondiale au milieu des années 1960


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (595, 391 p.)
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, p. 5-80

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-2011-2
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Droz à Genève

Informations

  • Sous le titre : Le coq face au dragon : deux décennies de relations économiques franco-chinoises de la fin de la Seconde Guerre mondiale au milieu des années 1960
  • Dans la collection : Publications d'histoire économique et sociale internationale , 28 , 1422-7630
  • Détails : 1 vol. (594 p.)
  • ISBN : 978-2-600-01620-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [571]-580. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.