Maturation de sites métalliques de protéines par les protéines à radical S-Adénosyl-L-méthionine et la machinerie de fabrication des centres fer-soufre

par Elodie Marinoni

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Juan-Carlos Fontecilla-Camps et de Yvain Nicollet.

Soutenue le 09-12-2011

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec Institut de Biologie Structurale (équipe de recherche) .

Le président du jury était David Pignol.

Le jury était composé de Juan-Carlos Fontecilla-Camps, Yvain Nicollet, Sandrine Ollagnier de choudens, Jean claude Dissart, Dominique Vollet.

Les rapporteurs étaient Helene Puccio, Luis m. Rubio, Bengt Jonsson.


  • Résumé

    Les centres FeS sont un des cofacteurs protéiques majeurs, ils se trouvent aussi bien chez les bactéries que chez les eucaryotes. Ils ont des rôles essentiels de transfert d'électron, liaison de substrat et son activation, régulation d'expression de gènes, donneur de soufre etc. Leur agencement est très varié, allant du centre [2Fe-2S] à l'agrégat plus complexe MoFe7S9X (X = C, N ou O) de la nitrogénase. L'assemblage de ces centres se fait par des machineries protéiques. Nous avons étudié le système ISC (Iron-Sulfur Cluster) chez les bactéries, qui fabrique des centres [2Fe-2S] et [4Fe-4S]. Il est composé des protéines IscS, IscU, IscA, HscA, HscB et d'une ferrédoxine. Deux de ces protéines, IscS, qui est une cystéine désulfurase et IscU, protéine dite échafaudage, sont le cœur de la machinerie puisque IscS apporte le soufre sur la protéine IscU, qui, avec le fer qu'elle aura obtenu d'une autre protéine (non clairement identifiée à ce jour), fabriquera le centre fer-soufre et le transfèrera à une apoprotéine. Nous avons isolé un complexe stable (IscS-D35A-IscU)2 contenant un centre [2Fe-2S] dans des conditions anaérobie. Différentes formes du complexe ont été obtenues et cristallisées afin d'obtenir leurs structures, résolues par remplacement moléculaire. Ces structures nous ont permis de proposer un mécanisme d'assemblage des centres [2Fe-2S] à l'échelle atomique et électronique. Nous avons d'autre part étudié la protéine HmdB probablement impliquée dans la maturation de l'hydrogénase à fer. HmdB fait partie de la superfamille des protéines à radical SAM. Des cristaux de l'apoprotéine ont été obtenus et sa structure a été résolue par remplacement moléculaire. Même si une partie de la structure n'est pas visible du fait de l'absence de centre [4Fe-4S], elle donne une première vue du site actif de la protéine.

  • Titre traduit

    Maturation of protein active sites containing metals by the radical S-Adenosyl-L-methionine proteins and the iron-sulfur cluster assembly machinery.


  • Résumé

    FeS clusters are widely used protein cofactors, found both in bacteria and eukaryotes. They play key roles such as electron transfer, substrate binding and activation, regulation of gene expression, sulfur donor etc. They are really various, ranging from the [2Fe-2S] cluster to the more complex MoFe7S9X (X = C, N or O) agregate of nitrogenase. Clusters assembly is carried out by protein machineries. We studied the ISC (Iron-Sulfur Cluster) in bacteria, who assembles [2Fe-2S] and [4Fe-4S] clusters. It is composed of IscS, IscU, IscA, HscA, HscB proteins and a ferredoxin. Two of these proteins: the cysteine desulfurase IscS, and the scaffold protein IscU, represent the core of the machinery as IscS provides sulfur protein on IscU, which, with iron obtained from another protein (not clearly identified to date), assemble the iron-sulfur center. The latter transfers it to an apoprotein. We isolated under anaerobic conditions a stable (IscS-D35A-IscU)2 complex containing a [2Fe-2S] cluster. Different forms of the complex were obtained and their structures were solved by molecular replacement. These structures allowed us to propose a mechanism for the assembly of the [2Fe-2S] clusters at the atomic and electronic levels. We have also studied the HmdB protein, which is proposed to maturate the [Fe]-hydrogenase. HmdB is a member of the radical SAM proteins superfamily. Crystals of the apoprotein were obtained and its structure was solved by molecular replacement. Although part of the structure is not visible due to the absence of the [4Fe-4S] cluster, this structure gives a first view of the active site of the protein.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.