Insertion de soufre en biologie par voie radicalaire. Etude des méthylthiotransférases

par Simon Arragain

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Mohamed Atta.

Soutenue le 07-10-2011

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux (équipe de recherche) .

Le président du jury était Franck Fieschi.

Le jury était composé de Mohamed Atta, Marc Fontecave, John Hunt, Olivier Gaudoin, Bruno Chauffert.

Les rapporteurs étaient Olivier Ploux, Clotilde Policar, Bengt Jonsson.


  • Résumé

    Un des problèmes majeurs en enzymologie est la fonctionnalisation de liaisons C-H peu réactives. Ces réactions nécessitent des cofacteurs spécialisés tels que l'hème, des Fer-oxo ou encore la vitamine B12. En 2001, il a été montré que des centres Fe-S particuliers liant la S-Adénosyle méthionine (SAM) pouvaient activer des liaisons C-H non réactives. Les enzymes utilisant ce cofacteur constituent une super-famille appelée « Radical SAM ». Les thiométhyltransférases (MTTases) sont des enzymes « Radical SAM » qui catalysent l'insertion d'un groupe thiométhyle (-SCH3) dans des liaisons C-H non réactives. Par des expériences in vivo et in vitro, nous avons montré qu'on pouvait les regrouper en trois classes. La première classe (RimO) catalyse la formation du β-thiométhylaspartate 89 sur la protéine ribosomale S12 (β-ms-D89-S12) alors que les deux dernières (MiaB et MtaB/eMtaB) catalysent respectivement la thiométhylation des nucléosides 2-methylthio-N6-isopentenyladenosine 37 (ms2i6A-37) et 2-methylthio-N6-threoninecarbamoyl adenosine 37 (ms2t6A-37) de certains ARNts. L'étude in vitro du mécanisme de ces enzymes a permis de démontrer que les MTTases catalysent l'insertion d'un groupement -SCH3 de façon catalytique invalidant l'hypothèse généralement retenue dans la littérature que le soufre inséré dérive de la destruction d'un centre Fe-S.

  • Titre traduit

    Biological radical sulfur insertion. A study of methylthiotransferases.


  • Résumé

    One of the chemically most challenging problems in enzymology is the functionalization of non-reactive C–H bonds. Such reactions require specialized cofactors as heme, Fe-µ-oxo or vitamin B12. In 2001, special Fe-S centers able to bind S-Adenosylmethionine (SAM) have been shown to activate non-reactive C-H bonds toward subsequent functionalization. Enzymes containing this new cofactor constitute a super-family called “Radical SAM”. Methylthiotransferases (MTTases) belong to the “Radical SAM” super-family and catalyse the insertion of a methylthio group (-SCH3) in C-H bonds. By doing in vitro and in vivo experiments, we were able to classify them into three groups. The first class, (RimO) catalyses the formation of β-methylthio-aspartate 89 on the ribosomal protein S12 (β-ms-D89-S12) whereas the two others (MiaB and MtaB/eMtaB) respectively catalyse the thiomethylation of the nucleosides 2-methylthio-N6-isopentenyladenosine 37 (ms2i6A-37) and 2-methylthio-N6-threoninecarbamoyl adenosine 37 (ms2t6A-37) present in some tRNA. Our studies have shown that, in vitro, MTTases catalyse the insertion of a SCH3 group in a catalytic way suggesting entirely new radical sulfur insertion mechanisms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.