Sécurisation de la couche physique des communications sans contact de type RFID et NFC

par Pierre-Henri Thevenon

Thèse de doctorat en Optique et radiofréquence

Sous la direction de Smaïl Tedjini et de Olivier Savry.

Le président du jury était Alain Sibille.

Le jury était composé de Smaïl Tedjini, Olivier Savry, Alain Fanet, Francois-Xavier Merrien.

Les rapporteurs étaient Gildas Avoine, Hervé Chabanne.


  • Résumé

    L'avènement des communications en champ proche pour les transactions entre objets portables téléalimentés de type RFID pose un problème de sécurité. En effet, ces communications supportent non seulement la fonction de transfert d'information, mais aussi celle de transfert de puissance d'alimentation et d'horloge vers l'objet nomade. La sécurité des communications repose sur l'authentification des parties, l'intégrité des données et leur confidentialité. En général ces objets téléalimentés sont dits à ressources rares : c'est-à-dire que leur puissance de calcul et leurs possibilités pour se protéger sont limitées Ces caractéristiques font peser des menaces importantes sur la sécurité du lien sans contact et sur la protection des données personnelles parmi lesquelles quatre sont essentielles : 1) L'espionnage de la communication. 2) L'attaque en relais : L'intégrité de la communication peut être mise en danger par l'utilisation d'un système pouvant relayer à grande distance les commandes d'un lecteur RFID à une carte RFID. Les messages peuvent alors être écoutés, voire modifiés. La détection de la présence de tels dispositifs devient primordiale. 3) L'activation à distance d'une carte RFID. 4) Le déni de service. L'objectif de cette thèse sera de trouver des contre-mesures impliquant la couche physique et évitant la modification des normes actuelles à la fois dans les dispositifs de type étiquettes électroniques RFID et dans les téléphones portables de type NFC.

  • Titre traduit

    Secure of the physical layer for contactless communications using RFID and NFC technology


  • Résumé

    The arrival of the near field communications for transactions between portable remotely powered devices using RFID technology presents a problem. In fact, these communications provide not only an informative function but also a power and clock transfer function to the contactless device. Communication security is based on authentication protocols, security data integrity and confidentiality. Most of these remotely powered devices have low resources and then low defense against attackers. These features create a threat for contactless communications security and privacy data protection. Four types of attack exist: 1) Eavesdropping 2) Relay attack : Communication integrity can be in danger with the use of systems that can relay RFID reader commands to a RFID card. Transactions can be spied or even worse can be modified in case of a man-in-the-middle attack. 3) Skimming : Activation and reading of a contactless card from a distance. 4) The denial of service. The objective of this thesis is to find countermeasures using the physical layer in RFID contactless devices and in NFC mobile phones while avoiding the modification of actual standards.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.