Composition d'interfaces homme-machine par planification automatique

par Yoann Gabillon

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Gaëlle Calvary et de Humbert Fiorino.

Soutenue le 14-10-2011

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale mathématiques, sciences et technologies de l'information, informatique (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Grenoble (laboratoire) , IIHM (équipe de recherche) et de MAGMA (équipe de recherche) .

Le président du jury était Yves Ledru.

Le jury était composé de Gaëlle Calvary, Humbert Fiorino, Anne-Marie Pinna-Dery, Laurent D'Orazio.

Les rapporteurs étaient Christophe Kolski, Jean Vanderdonckt.


  • Résumé

    En informatique ambiante, les objectifs de l'utilisateur peuvent émerger opportunément. Il devient, dès lors, nécessaire de générer à la volée des systèmes interactifs. Un système interactif est composé d'un noyau fonctionnel et d'une Interface Homme-Machine (IHM). Cette thèse traite de la composition d'IHM pour un objectif utilisateur et un contexte d'usage (utilisateur, plate-forme, environnement) donnés. Elle en propose un espace problème fondé sur les exigences utilisateur recueillies par une étude qualitative. Un état de l'art positionne notre travail et en montre la complémentarité par rapport aux travaux existants : la composition du modèle de tâches. La composition de l'IHM concrète est déléguée à une boîte à outils d'interacteurs définis au niveau tâches. La composition du modèle de tâches se fait par planification automatique. L'étude montre que les planificateurs existants répondent partiellement au problème. Aussi, un planificateur a été spécifiquement développé pour l'IHM. Son utilisation est illustrée dans un prototype Compose. Le travail est original à deux titres : d'une part, son approche « Composition de modèles de tâches » est une extension de la littérature ; d'autre part, la composition d'IHM est un nouveau cadre applicatif pour les algorithmes de planification.

  • Titre traduit

    Automated planning for composing User Interfaces.


  • Résumé

    In ubiquitous computing, user needs may opportunistically emerge along the variation of the context of use. Thus, there is a need for dynamically composing interactive systems. An interactive system is made of a functional core and a User Interface (UI). This work deals with the composition of UIs to support opportunistic user needs in a given context of use (user, platform, environment). It proposes a problem space of UI composition based on a social study. A state of the art shows the originality of the work: the composition of the task model. The composition of the concrete UI is delegated to a toolkit of interactors defined at the task level. The composition of the task model is done by automated planning. The work shows that current planners do not fulfill Human Computer Interaction (HCI) requirements. Therefore, a specific planner has been developed to compose UIs. This planner is used in Compose, our proof of concept. The work is original in two points: first, by the high level of abstraction the composition is performed at; secondly, by the use of automated planning in HCI.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.