Vers une modélisation et un dimensionnement automatique des systèmes répartis

par Ahmed Harbaoui

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Brigitte Plateau et de Jean-Marc Vincent.

Soutenue le 21-10-2011

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale mathématiques, sciences et technologies de l'information, informatique (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Grenoble (laboratoire) , Institut national de recherche en informatique et en automatique (France). Unité de recherche (Grenoble, Isère) (laboratoire) et de MESCAL (équipe de recherche) .

Le président du jury était Patrice Moreaux.

Le jury était composé de Brigitte Plateau, Jean-Marc Vincent, Thomas Begin, Martin Quinson, Bruno Dillenseger.

Les rapporteurs étaient Nihal Pekergin, Pierre Sens.


  • Résumé

    De nos jours, les systèmes distribués sont caractérisés par une complexité croissante de l'architecture, des fonctionnalités et de la charge soumise. Cette complexité induit souvent une perte de la qualité de service offerte, ou une saturation des ressources, voire même l'indisponibilité des services en ligne, en particulier lorsque la charge est importante. Afin d'éviter les désagrèments causés par d'importantes charges et remplir le niveau attendu de la qualité de service, les systèmes nécessitent une auto-gestion, en optimisant par exemple un tier ou en le renforçant à travers la réplication. Cette propriété autonome requiert une modélisation des performances de ces systèmes. Visant cet objectif, nous développons un framework basé sur une méthodologie théorique et expérimentale d'identification automatique de modèle et de dimensionnement, fournissant en premier un modèle de réseau de file d'attente pour un système distribué. Ensuite, ce Modèle est utilisé au sein de notre framwork pour dimensionner le système à travers une analyse ou une simulation du réseau de file d'attente.

  • Titre traduit

    Automatic performance modelling of black boxes towards self-sizing


  • Résumé

    Modern distributed systems are characterized by a growing complexity of their architecture, functionalities and workload. This complexity, and in particular significant workloads, often lead to quality of service loss, saturation and sometimes unavailability of on-line services. To avoid troubles caused by important workloads and fulfill a given level of quality of service (such as response time), systems need to self-manage, for instance by tuning or strengthening one tier through replication. This autonomic feature requires performance modelling of systems. In this objective, we developed a framework based on a theoretical and experimental approach for automatic identification process and sizing . This framework provid a queuing model for a distributed system. Then, this model is used in our Framwork to size the system through an analysis or simulation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.