Propositions pour une modélisation de la polysémie régulière des noms d'affect

par Vannina Goossens

Thèse de doctorat en Sciences du langage - linguistique

Sous la direction de Francis Grossmann et de Agnès Tutin.

Soutenue le 17-11-2011

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles (Grenoble) (équipe de recherche) et de LInguistique et DIdactique des Langues Étrangères et Maternelles (laboratoire) .

Le président du jury était Sylvianne Rémi-Giraud.

Le jury était composé de Francis Grossmann, Agnès Tutin.

Les rapporteurs étaient Alain Polguère, Georges Kleiber.


  • Résumé

    Cette thèse aborde l'étude de la structuration sémantique de la classe des noms abstraits, appréhendée sous l'angle de l'analysede leurs variations sémantiques régulières. La problématique qui sous-tend cette recherche est la suivante : de quelle façon les mécanismes de variation sémantique régulière permettent-ils d'appréhender la structure du lexique et en particulier celle des noms abstraits ? Cette problématique est abordée par l'étude de cas d'un sous-ensemble de noms abstraits : les noms d'affect. L'analyse des variations interprétatives régulières de ces noms se fonde sur une vaste étude de corpus. Le premier objectif est descriptif : nous mettrons en évidence les contraintes morpho-syntaxiques et sémantiques qui pèsent sur ces variations interprétatives et de nous déterminerons leur statut lexical. Le second objectif est explicatif : nous montrerons qu'il est possible de mettre en évidence des éléments sémantiques propres à expliquer la possibilité ou l'impossibilité de véhiculer une ou plusieurs variations interprétatives. Le dernier objectif est théorique : nous proposerons une réflexion sur la notion de polysémie régulière. Nous montrerons qu'il existe différents mécanismes de variation sémantique régulière qui ne peuvent pas recevoir un traitementidentique.

  • Titre traduit

    Proposals for the analysis of regular polysemy in affect nouns


  • Résumé

    In this dissertation we study the semantic structure of the category of abstract nouns through the analysis of their regular semantic variations. The research questions underpinning this study are the following: how do the mechanisms of regular semantic variation allow us to apprehend the structure of the lexicon and of the abstract nouns in particular? We tackle these issues through the analysis of a subset of abstract nouns: the affect nouns. The observation of the regular interpretative variations of these nouns is based on a vast corpus study. The primary goal is descriptive: we will underline the morpho-syntactic and semantic constraints which weigh on these interpretative variations and determine their lexical status. The second goal is explanatory: we will show that it is possible to highlight certain semantic elements suitable to explain the possibility or impossibility of conveying one or more interpretative variations. The last goal is theoretical: we will discuss the concept of regular polysemy. We will show that there are various mechanisms of regular semantic variation at work which cannot receive an identical processing.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?