Réseaux écologiques en régions alpines : une approche comparée de la mise en oeuvre d'un principe d'aménagement par la préservation.

par Yann Kohler

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers

Sous la direction de Martin Vanier.

Soutenue le 04-02-2011

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires (équipe de recherche) .

Le président du jury était Olivier Soubeyran.

Le jury était composé de Martin Vanier, Paul Arnould, Guido Plassmann, Marie-odile Guth.

Les rapporteurs étaient Paul Arnould, Jean-jacques Brun.


  • Résumé

    Le concept de « réseau écologique » souligne l'importance de la connectivité écologique entre différents espaces naturels. Produit des évolutions historiques des pratiques de conservation et des nouvelles découvertes scientifiques, ce concept propose une nouvelle manière d'appréhender la protection de la nature. De nombreuses initiatives de « réseaux écologiques » ont ainsi lieu à travers le monde, notamment dans les Alpes. Elles témoignent de cette nouvelle conception de la protection de la nature, qui dépasse la simple conservation d'espèces pour s'orienter vers la préservation de systèmes écologiques. L'application de ce concept est étudiée dans trois régions alpines en Allemagne, Suisse et France. Sur ces territoires, de nombreuses initiatives différentes viennent se superposer, engendrant des questionnements quant à la coordination et la coopération entre ces divers échelles, acteurs, actions et les objectifs qui en découlent. En plus de ses impacts purement écologiques, la démarche de réalisation de réseaux écologiques semble également offrir un potentiel particulier allant au-delà des objectifs liés à la protection de la nature. Ce sont également ces autres effets fortuits qui sont au cœur de la recherche : le potentiel mobilisateur de l'outil offrant des possibilités particulières de gouvernance territoriale, les liens existants et potentiels avec l'aménagement du territoire, et les nouvelles logiques d'acteurs. Le concept de réseaux écologiques est venu bouleverser les pratiques de protection de la nature entrainant des modifications de la perception de la nature par la société et transformant ainsi également la relation entre la société et la nature.

  • Titre traduit

    Ecological networks in alpine regions : a comparative approach of the implementation of a spatial planning principle through nature protection


  • Résumé

    The concept of “ecological networks” emphasises the importance of ecological connectivity between different natural areas. As a result of the historical evolutions of nature conservation practices and new scientific evidence this concept provides a new approach to nature protection. Numerous initiatives of “ecological networks” exist worldwide and also in the Alps. They are evidence of this new conception of nature protection going beyond the conservation of single species aiming the protection of functioning ecosystems. The implementation of this concept is analysed in three alpine regions in Germany, Switzerland and France. In these regions various different initiatives are overlapping one another generating interrogations concerning the coordination and cooperation between the different scales, actors, actions and related aims. In addition to the pure ecological impacts the creation of ecological networks seems to offer a particular potential going beyond the general objectives related to nature protection. These additional casual effects are in the centre of this research: the potential of the tool to mobilise various categories of different actors, the particular possibilities of regional governance, the prospective and existing links with spatial planning. The concept of ecological networks has completely changed nature protection practice inducing modifications of the perception of nature by society and therefore of the relation between society and nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.