Gestion des résultats et parité d'échange dans les fusions acquisitions.

par Faten Nasfi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Albouy et de Hamadi Fakhfakh.

Soutenue le 08-04-2011

à Grenoble en cotutelle avec l'Université de Sfax (Tunisie) , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etude et de recherche appliquée à la Gestion (équipe de recherche) .

Le président du jury était Charles Piot.

Le jury était composé de Michel Albouy, Hamadi Fakhfakh.

Les rapporteurs étaient Habib Affes, Hubert De la Bruslerie.


  • Résumé

    Ce travail de recherche vise à identifier, d'une part le comportement comptable des dirigeants de la société initiatrice d'une opération de fusion acquisition et d'autre part les déterminants de ce comportement comptable. Les contributions de cette thèse sont d'ordre théorique, méthodologique et managérial. Sur le plan théorique, cette thèse permet de compléter les travaux antérieurs s'inscrivant dans le cadre des prolongements de la théorie politico contractuelle dans un contexte spécifique à savoir les fusions-acquisitions. Outre la détection de la gestion des résultats, ce travail s'intéresse à l'étude de ses déterminants notamment les déterminants contextuels qui sont rarement testés. Sur le plan méthodologique, cette recherche présente un double intérêt. Premièrement, elle commence par une étude du cas clinique, Sagem-Snecma, pour tester l'existence de la gestion de résultat dans ce contexte particulier, puis la généraliser sur l'échantillon d'entreprises françaises sur la période 2001-2007. Deuxièmement, cette thèse, utilise un modèle de mesure de gestion des résultats, qui n'a pas été utilisé dans le contexte du fusion-absorption (modèle du Dechow et al (2003)) et le compare avec le modèle de Jones modifié. Sur le plan managérial, cette recherche permet aux utilisateurs de l'information comptable lors d'une opération de fusion-acquisition de mieux interpréter les états financiers des sociétés participantes à l'opération. Elle peut contribuer aussi à faire avancer les réflexions des normalisateurs quant aux dispositions réglementant ces opérations en révélant l'ampleur des choix comptables.

  • Titre traduit

    Earnings management and exchange ratio in mergers and acquisitions


  • Résumé

    This research aims to identify the accounting behaviour of managers of acquiring firms, on the one hand and the determinantes of that accounting behaviour on the other hand. The contributions of this research are theoretical, methodological and managerial. Theoretically, this research permits the completion of anterior tasks involved in the framework extensions of the political theory of contract in a specific context namely mergers and acquisitions. In addition to detection of earnings management, this research focuses on the study of the determinants of performance management including contextual determinants that are rarely tested. Methodologically, this research presents a double interest. First, it begins with a clinical case, Sagem -Snecma, to test the existence of earning management in this specific context and then generalize about the entire sample of French firms over the period 2001-2007. Second, it uses a recent measurement model of earning management, which has not been used in the context of the merger and acquisition, (model of Dechow et al (2003)) then it compares it with modified Jones model. At last, this research allows users of accounting information during a merger or acquisition to interpret better the financial statements of companies participating in the operation of mergers and acquisitions It may also help advance thinking about the normalizers provisions regulating these operations by revealing the extent of accounting choices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.