Les réseaux de transport à Djibouti et le développement économique et social.

par Gombor Abdillahi Aptidon

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Angelier.

Soutenue le 28-01-2011

à Grenoble en cotutelle avec l'UNIVERSITE DE GRENOBLE , dans le cadre de École doctorale sciences économiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre de Recherche Economique sur les Politiques Publiques dans une Economie de Marché (équipe de recherche) .

Le président du jury était Guéliffo Hountondji.

Le jury était composé de Jean-Pierre Angelier, Gervasio Semedo, Henri Wanko.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’analyse de l’importance des contributions des infrastructures de transport au développement économique et social en tenant compte des spécificités propres à l’économie djiboutienne. Nous avons effectué cette analyse dans le cadre théorique de l’industrie des réseaux, de l’économie spatiale et des modèles de croissance endogène. En tant que composante des industries de réseaux, les réseaux de transport sont sources d’économies externes positives qui se diffusent à l’ensemble de l’activité économique et qui font d’eux un facteur de développement économique indispensable. Ces effets externes peuvent s’exercer dans le voisinage immédiat des infrastructures de transport et peuvent influencer les choix de localisation des acteurs économiques. Ils ont aussi des effets macroéconomiques qui se propagent aussi à l’échelle de la nation et modélisés par les nouvelles théories de la croissance. En nous appuyant sur les apports théoriques des modèles de croissance endogène, nous avons effectué une analyse économétrique pour mesurer les effets exercés par les dépenses publiques et privées d’investissement sur l’évolution du revenu réel dans le cas de Djibouti. Nous avons basé l’étude économétrique sur l’estimation d’une fonction de production agrégée par la méthode de cointégration et le modèle Vectoriel à Correction d’erreurs (VECM). Les résultats des estimations ont montré que, conformément à ce qui était attendu, à long terme, le stock de capital privé a un effet positif significatif sur le du revenu réel. A l’inverse, le stock de capital public a un impact négatif significatif sur la dynamique du PIB réel aussi bien dans le court terme que dans le long terme. Mots clés : Infrastructures de transport, Développement, croissance, investissements publics, port de Djibouti, port de Doraleh, transport maritime, COMESA.

  • Titre traduit

    Transport networks in Djibouti and the economic and social development


  • Résumé

    This thesis focuses on the analysis of the importance of the contributions of transport infrastructure into economic and social development, taking into account the specificities of the Djiboutian economy. We conducted this analysis in the theoretical framework of economics of networks, spatial economics and endogenous growth models. As part of the network industries, transport networks are sources of positive external economies that spread to the entire economic activity which makes them an indispensable factor in economic development. These externalities can affect the immediate vicinity of transport infrastructure and may influence the location choices of economic actors. They also have macroeconomic effects that spread across the nation and that are modeled by the endogenous growth theories. Relying on the theoretical contributions of endogenous growth models, we conducted an econometric analysis to measure the effects exerted by public and private investment on the evolution of real income per capita in the specific case of Djibouti. We based our study on the econometric estimation of an aggregate production function of two factors (public capital stock and private capital stock) by the method of cointegration and the Vector Error Correction Model (VECM). The estimation results indicated that, in accordance with what was expected, in the long term, the stock of private capital has a positive and significant effect on real income per capita. Conversely, the stock of public capital has a significant negative impact on the dynamics of real GDP per capita in both the short term and the long term. Keywords : Transportation Infrastructure, Development, Growth, public investment, Djibouti port, Doraleh port, maritime transport, COMESA.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.