Faciliter la téléopération d'un robot mobile non-holonome : application au maintien à domicile des personnes âgées

par Paul Nadrag

Thèse de doctorat en Robotique

Sous la direction de Philippe Hoppenot.

Le président du jury était Frédéric Vanderhaegen.

Le jury était composé de Jean-Louis Ferrier.

Les rapporteurs étaient Guy Bourhis, Gérard Poisson.


  • Résumé

    Le maintien de personnes âgées au domicile le plus longtemps possible est censé apporter une réponse à la croissance de l’espérance de vie en occident et a des coûts toujours croissants pour la société. ce travail de thèse a été réalisé dans le cadre du projet CompanionAble, qui vise a fournir une solution intégrée maison intelligente - robot aux personnes âgées, vivant seules. L'objectif est de maintenir un confort en fin de vie à un niveau élevé et à traiter les situations dangereuses pour elles, comme les chutes, avant que les conséquences ne deviennent trop importantes. Les éléments qui m’intéressent dans ce cadre sont le robot et l’opérateur, qui se trouve à l’extérieur de la maison, et qui peut téléopérer le robot en vue d’interagir avec la personne âgée, soit pour des activités ludiques (visioconférence, exercices de stimulation cognitive), soit pour des situations d’urgence (chute, perte de connaissance… de la personne âgée). Pour maintenir les coûts du système à un niveau raisonnable, on a envisagé l’utilisation de l’internet public pour la connexion entre le site maître (où se trouve l‘opérateur) et le site esclave (où se trouve le robot). Une autre spécificité du notre système est le fait que les utilisateurs ne sont pas des spécialistes de la téléopération. J’ai donc cherché à faciliter la tâche de pilotage du robot, dans ce contexte spécifique. Du côté de l’interface, on a cherché à aider l’opérateur traitant les problèmes liés aux délais de transmission (possibles à cause de l’utilisation de l’internet) et lui donner la possibilité d’utiliser une interface écologique, qui utilise des éléments de réalité augmentée. Du côté du robot, on a rajouté un nouveau mode de commande, semi-autonome, pour que l’opérateur soit plus à l’aise pendant qu’il le déplace. Pour finir, on a examiné la possibilité de passer d’un mode de commande à un autre, pour que l’opérateur soit le moins affecté que possible par des perturbations et que les performances du système restent acceptables. Les solutions proposées ont été implantée sur un système réel et évaluées au laboratoire et en situations réelles dans le cadre du projet européen CompanionAble.

  • Titre traduit

    Facilitating the remote control of a non-holonomuous mobile robot : application to home-support for the elderly people


  • Résumé

    Enabling older people to live in their homes as long as possible is supposed to respond to the growth of life expectancy in the west and the increasing costs to society. The present thesis was conducted in the framework of the companionable, which aims to provide an integrated smart home - robot for the elderly, which are living alone. The objective is to maintain the end of life comfort at a high level and to deal with dangerous situations for them, such as falls, before the consequences become too costly. The elements that interest me in this context are the robot and the remote operator, which is outside the home, and can teleoperate the robot to interact with the elderly, for recreational activities ( videoconferencing, cognitive stimulation exercises) or for emergency situations (falls, loss of consciousness, etc.). To keep the system costs to a reasonable level, we considered using the public internet as the connection between the master site (where the operator is) and the slave site (where the robot is). another unique feature of our system is that users are not specialists in teleoperation. As such, i tried to ease the task of controlling the robot, in this specific context. On the remote control interface side, we tried to help the operator in dealing with the problems associated with transmission delays (due to the possible use of the internet) and we gave him/her the option of using an ecological interface, which uses elements of augmented reality. On the robot side, we added a new command mode, semi-autonomous, so that the operator is more at ease as he/she controls the robot. finally, we examined the possibility of switching from one control mode to another, so that the operator is the least affected by possible disturbances and system performance is kept acceptable. The proposed solutions have been implemented on a real system and evaluated in the laboratory and in real situations, in the framework of the european CompanionAble project.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-163

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 629.892 NAD fac
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.