L'union technique de l'automobile et du cycle : une autre histoire de l'automobile

par Laurent Leclou

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Louis Loubet.

Soutenue le 08-12-2011

à Evry-Val d'Essonne , dans le cadre de Sciences des sociétés .

Le président du jury était Nicolas Hatzfeld.

Le jury était composé de Bernard Dumas.

Les rapporteurs étaient Robert Belot, Pierre Lamard.


  • Résumé

    Les entreprises et l’État sont des acteurs majeurs de l’industrie automobile. Mais il y a d’autres formes d’organisations jouent un rôle qui est parfois sous-évalué. L’automobile étant un secteur en perpétuelle évolution, l’histoire permet de mieux comprendre les relations qui s’y construisent à des moments charnières et qui s’enracinent dans le temps. Cette recherche doit permettre de mesurer l’importance de l’Union technique de l’automobile et du cycle dans l’évolution de ce milieu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’aux années 1980. En effet, c’est au cours de ces années que cette branche d’activité connaît ses transformations les plus importantes. Tout en révélant les conditions de créations de l‘organisme, cette étude s’attache également à révéler le rapport entre les ambitions du centre technique et la réalité économique et industrielle d’un secteur en perpétuelle mutation. Fruit du dirigisme vichyste, et finalement organe des constructeurs privés, l’UTAC est aussi un miroir de la transformation matérielle de l’automobile au cours de la seconde moitié du vingtième siècle. Alors qu’elle doit permettre à l’État d’exercer un contrôle sur les entreprises du secteur automobile, elle finit par devenir un instrument des constructeurs privés. D’organisme de recherche, elle est progressivement dirigée vers les missions d’homologation et de normalisation. Si l’UTAC est un miroir du déplacement des enjeux du secteur automobile, son histoire amène un regard neuf sur l’automobile française d’après-guerre, particulièrement dans son approche technique. Cette thèse veut résoudre l’ambiguïté de la définition de cet organisme pour mettre en lumière la complexité des relations économiques et industrielles au sein du monde automobile.

  • Titre traduit

    Union of technical car and cycle : an other car history


  • Résumé

    Firms and governments are main actors in car industry. But other organizations play a role sometimes underestimated. As Car sector evolves all the time, history allows us a better understanding of the relations that are built at important stages and that tend to last in time. This research aims to measure the value of the French organism: Cycle and Car Technical Union during the evolution of the economic era, since the end of second World War to the eighties. It’s definitely during this period that this activity branch has known the most important transformations. While highlighting the genesis of the organism, our reflection is bringing to attention how technical ambitions is dealing with industrial and economic reality of a sector that evolves constantly. Born from Vichy government will to organize this economic sector to, his use as a tool by the private sector, the “UTAC” remains a real car transformations mirror during the second part of the twentieth century. Besides she has a state mission of control over car sector firms, this body ends as an instrument for private constructors. From organism and research, she has, step by step, mutate into ratification and standardization missions. Considering UTAC as a mirror of the evolution of the stakes of car sector , his history brings us to a new point of view on French after War car economic sector, and in particular on a technical angle. Our reflection puzzle throught the ambiguity of this organism structure to have a closer look into the complexity of industrials and economic relations that occurs in car sector.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (685 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 944.082 LEC uni T.1
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 944.082 LEC uni T.2
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.