Couches moléculaires sur silicium pour la détection sélective de protéines

par Emmanuel Perez

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de François Ozaman.

Soutenue en 2011

à Palaiseau, Ecole polytechnique .


  • Résumé

    Les biopuces sont des outils d'analyse et de diagnostic de plus en plus utilisés dans le domaine médical et celui de la sécurité. Les puces à protéines sont particulièrement intéressantes car les protéines sont les manifestations directes de l'activité cellulaire. Ces puces sont généralement constituées d'un support sur lequel sont déposés des sondes possédant une affinité particulière avec les cibles à détecter. Cependant, leur sélectivité et sensibilité n'est parfois pas suffisante pour détecter de manière fiable les concentrations létales des certaines toxines, en particulier à cause de l'adsorption non spécifique des cibles sur la surface et de le fragilité de la chimie d'immobilisation des sondes. Cette thèse s'est attelée à améliorer ces paramètres en proposant une chimie contrôlée sur silicium qui, en utilisant des molécules composées d'un alcène et d'une chaîne poly(éthylène glycol), a permis de très largement limiter cette adsorption indésirable, tandis que la présence d'un groupement acide carboxylique en surface a permis l'immobilisation covalente des sondes aptamères capables de reconnaître des protéines

  • Titre traduit

    Molecular layers for the selective detection of proteins


  • Résumé

    Biochips are effective analytical tools for medical or defence applications. Protein chips are particularly interesting as proteins are the direct manifestation of cellular activity. These chips are generally constituted of a substrate on which probes, that possess a specific affinity with the targeted proteins, are spotted. However, the current selectivity and sensitivity of these chips is often not sufficient to reliably detect lethal concentrations of some toxins, mainly due to the non specific adsorption of the targets onto the surface, as well as the fragility of the immobilization of the probes. Here we discuss a new way to increase this sensitivity, by using a controlled chemistry on the surface of silicon which, through the grafting of monolayers of alkyl-poly(ethylene glycol) molecules, limits the undesired protein adsorption, as well as enables the covalent immobilization of aptamer probes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Annexes : Bibliographie : 176 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : G2A 279/2011/PER

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011EPXX0077
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.