Les entreprises multinationales au bas de la pyramide économique: un cadre d'analyse des stratégies

par François Perrot

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Jean-Pierre Ponssard et de Patricia Crifo.

Soutenue en 2011

à Palaiseau, Ecole polytechnique .


  • Résumé

    Le concept de " Bas de la Pyramide " suggère que les entreprises multinationales peuvent contribuer à réduire la pauvreté dans les pays émergents en développant une offre dédiée pour les consommateurs à faibles revenus. Afin de mieux comprendre la validité de cette proposition, la thèse s'intéresse aux stratégies des firmes vis-à-vis de ce segment et s'appuie pour cela sur un programme de recherche-action mené avec le Groupe Lafarge, au siège social et dans une filiale en Indonésie. Elle propose un cadre d'analyse des stratégies des firmes qui oppose deux formes d'approches: une démarche cherchant à maintenir la légitimité de la firme (" licence-to-operate ") d'une part, et une recherche d'opportunités commerciales d'autre part. La thèse montre comment Lafarge a évolué de la première à la seconde approche entre 2007 et 2010. Elle analyse les facteurs ayant conduit à ce changement et notamment le rôle joué par deux programmes pilotes d'accès au logement lancés en Indonésie dans le cadre de la recherche-action et qui ont contribué à la construction de plus de 800 maisons. La thèse distingue ensuite deux grandes formes de stratégies commerciales en opposant les approches de capture et de création de marchés, et souligne l'importance des spécificités locales du marché dans le choix de l'une ou l'autre de ces stratégies. Enfin, la thèse analyse, dans le cadre de stratégies de création de marchés, sous quelles conditions les partenariats entre entreprises et organisations non lucratives sont sources d'innovations et d'apprentissages pour la firme. Elle met en avant trois éléments clés : le partage d'une vision commune entre partenaires, la création conjointe des programmes et la mise en place de processus intentionnels d'apprentissage

  • Titre traduit

    Multinational corporations at the base of the economic pyramid : a strategic analysis framework


  • Résumé

    The "Base of the Pyramid" concept suggests that multinational corporations can contribute to poverty reduction in emerging countries by developing a dedicated offer for low-income consumers. To better understand the validity of this proposal, the thesis analyzes the strategies of firms vis-à-vis this segment and builds on an action-research program conducted with Lafarge, at the head office and in the Indonesian subsidiary. The thesis proposes a strategic framework which opposes two types of approaches: a licence-to-operate approach, and a business opportunity-seeking approach. The thesis shows how Lafarge moved from the former to the latter approach between 2007 and 2010. It analyzes the factors which enabled that change and in particular the role of two Indonesian pilot programs of access to housing which contributed to the construction of more than 800 houses. The thesis opposes two forms of business strategies - market capture and market creation - and highlights the importance of local specificities in the choice between the two. Finally, the thesis analyzes, with regard to market creation strategies, under which conditions partnerships between for-profit and not-for-profit organizations are sources of innovation and learning for the firm. It raises three key success factors: sharing a common vision between partners, co-creating programs, and implementing intentional learning processes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.