La notion de "šahîd" en Islam : présentation et analyse des textes

par Zakari Seddiki

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Mohammed Hocine Benkheira.


  • Résumé

    Dans la pensée musulmane, le « šahîd » (martyr) décrit par les textes fondateurs de l’islam s’est vu progressivement disparaître pour ne céder la place qu’à un seul genre, le « šahîd al-macraka » (martyr du combat). Plusieurs facteurs ont favorisé ce glissement sémantique, le shiisme du début de l’islam, les conquêtes, les sectes politiques et ésotériques. Le rôle du droit musulman n’a visé qu’à structurer cette réalité inconnue afin qu’elle ne s’oppose pas aux textes et au sens premier de témoignage que revêt le terme « šahîd ». L’œuvre des juristes a donc fait de l’interprétation le moyen par lequel s’est installée la cohérence entre les sources musulmanes d’une part et les nouvelles situations politiques, sociologiques et économiques d’autre part. C’est à travers ces contextes spécifiques, qu’ils soient anciens ou contemporains, que des figures de martyre vont attirer plus l’attention que d’autres. L’objectif étant, pour ceux qui mettent en avant ces personnages, d’augmenter leur légitimité et leur audience auprès des masses populaires musulmanes. Malgré une stabilité de la définition de la notion du martyre durant une certaine période de l’histoire de l’islam, les « nouveaux cas » de « šahîd » pose encore la problématique de savoir qui, dans la religion musulmane, peut être considéré comme martyr.

  • Titre traduit

    ˜The œnotion of "shahid" in Islam


  • Résumé

    In the muslim thought, the shahid (martyr) describes by texts founders of the islam saw gradually disappearing to give up the place only to a single kind the sahid al ma'raka (martyr of the fight). Several factors facilitated this semantic sliding : the shcisme of the beginning of the Islam, the conquests, the political and esoteric sects. The role of the muslim right aimed only at structuring this unknown reality so that it does not oppose to texts and to first sense of testimony which dresses (takes on) the sahid term. The work of the jurist made of the interpretation the means by which settles down the coherence between the muslim sources on one hand and the new political, sociological, and economic situations on the other hand. It is through these specific contexts, that they are former or contemporary, that martyr's faces are more going to draw the attention thatn the others. The being objective, for those who advance these characters, to increase their legitimacy and their audience with the muslim popular masses. In spite of a stability of the definition of the notion of martyr during a certain period of the islam history, the "new cases" of shahid still puts the problem to know whi, in the muslim religion, can be considered as martyr.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 307-334

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 11.15

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.