Bisanzio sull'Adriatico nel IX e X secclo : topografia sacra

par Dubravka Preradovic

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Valentino Pace et de Catherine Jolivet-Lévy.


  • Résumé

    En 812, l’Adriatique fut divisée par le traité de paix d’Aix-la-Chapelle entre deux empires, byzantin et carolingien. Avec de nouvelles conditions économiques et sociales, politiques et religieuses, on peut observer, après plus de deux siècles de silence, l’établissement du pouvoir byzantin en Adriatique. Celui-ci a comme conséquences l’introduction de l’organisation thématique, les translations de reliques et l’introduction du culte de saints provenant de Byzance; parallèlement se développe une activité importante de construction qui apporte la création de nouvelles formes architecturales et un changement de la structure urbaine dans les villes préexistantes. Dix-huit villes sont étudiées, la présentation suivant l’organisation thématique byzantine. Chaque ville présente des spécificités dans sa topographie sacrée, qui dépendent de plusieurs facteurs : la présence ou l’absence de culte de martyrs et saints locaux, l’époque de l’établissement de l’organisation ecclésiastique, les circonstances politiques etc. Grâce à une étude pluridisciplinaire prenant en compte ces facteurs, ainsi que les monuments existant, les vestiges archéologiques et diverses sources historiques, il a été possible de déterminer les caractéristiques communes à ces villes. On a pu ainsi mettre en évidence deux principales 'strates' de cultes, celle de l’époque de l'évangélisation et celle correspondant à l’époque de la domination byzantine aux IXe et Xe siècles, mais aussi la régionalisation du culte des saints, ce qui ne permet pas d'étudier l’Adriatique comme un espace unitaire.

  • Titre traduit

    Byzantium on the Adriatic at the ninth and tenth centuries : sacral topography


  • Résumé

    Following the Treaty of Aachen (812) the Adriatic Sea was divided between two empires, the Byzantine and the Carolingian. The new economic, social, political and religious circumstances had provoked, after more than two centuries of silence, the activation of the Byzantine in the Adriatic resulting in the introduction of the thematic organization on both coasts of the sea. This activation was followed by the translations of the relics of saints and by the introduction of the cults of saints originating from Byzantium. At the same time, it is possible to observe the significant construction activity which has led to the formation of the new architectural forms and to changes of urban structure in the existing cities. According to the Byzantine thematic organization eighteen cities are presented. Each one of them demonstrates the specificity of sacral topography, which depends on several factors such as the presence, i. E. , the absence of cults of local martyrs and saints, the time of establishment of the ecclesiastical organization, political circumstances, etc. Thanks to the multidisciplinary research which took into account the aforementioned factors, the existing monuments or their archaeological remains, and different historical sources, it was possible to determine the common characteristics between cities, e. G. , two dominant cult layers with one originating from the time of the evangelization and the second corresponding to the period of the Byzantine domination in the ninth and tenth centuries. The research also confirmed that the regionalization of the cult of saints does not allow the study of the Adriatic as a unique space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (504-XLIII f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-417

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 11.10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.