Aspetti della magia naturalis e della scientia cabalae nel pensario di Giovanni Pico della Mirandola (1486-1487)

par Flavia Buzetta

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Jean-Pierre Brach et de Pietro Palumbo.


  • Résumé

    Dans ma thèse de doctorat j’ai étudié une théorie de la magie chez Jean Pic de Mirandole. Je suppose qu’on peut élucider une théorie philosophique cohérente et homogène de la magie et des rapports qu’elle entretient avec la cabala, qui peut être considérée comme le fondement et le couronnement de la magie naturelle, dans des œuvres hétérogènes (différentes pour l’intentio, le genre, le registre linguistique-conceptuel, la finalité) mais liées entre elles : les Conclusiones, l’Oratio et l’Apologia. De mon point de vu, la magia naturalis et la cabala practica impliquent et donnent une philosophie spécifique de la praxis magique et cabalistique qui se montre comme partie d’un projet de reconstruction d’un savoir universel vu dans la pluralité « symphonique » de ses ramifications convergentes. Je considère la cabala practica comme « cabale magique » aussi bien que comme « magie cabalistique ». Dans ma thèse je donne aussi une transcription et une traduction expérimentale de quatre textes manuscrits : « Liber de vocibus », « Liber de homine », « Commentum Sefer Iesire » et « Liber misteriorum venerabilium ».

  • Titre traduit

    Magia Naturalis & Scientia Cabalae in the Early Writings of Giovanni Pico della Mirandola (1486-87) : a Study in Renaissance Magical Thought


  • Résumé

    In my thesis I study the theory of magic in Giovanni Pico della Mirandola. I suppose it is possible to enucleate a coherent and an homogeneous philosophical theory of magic in connection with cabala that can be considered the foundation and the achievement of natural magic, in some writings heterogeneous (different for the intentio, frame, linguistic and conceptual register, purpose) but joined: the Conclusiones, the Oratio and the Apologia. In my opinion the magia naturalis and the cabala practica presuppose and give a peculiar philosophy of the magical and cabalistic praxis that can be considered as a part of a reconstruction’s project of an universal knowledge, in the symphonic plurality of his ramifications. I consider the cabala practica as “magical cabala” or “cabalistic magic”. I also give in this thesis a transcription and an experimental translation of four manuscript texts: “Liber de vocibus”, “Liber de homine”, “Commentum Sefer Iesire” and “Liber misteriorum venerabilium”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (854 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 455-499

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 11.6

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.