Edition musicale et librairie parisiennes au XVIe siècle : le cas des messes polyphoniques (1532-1568)

par Olivier Grellety-Bosviel

Thèse de doctorat en Histoire de l'écrit

Sous la direction de Frédéric Barbier et de Isabelle His.

Le jury était composé de Catherine Massip.


  • Résumé

    Notre thèse vise à éclaircir les conditions techniques, économiques et sociales de la production imprimée parisienne de musique du XVIe siècle. Elle s’inscrit dans le sillage de L’Apparition du livre de Febvre et Martin comme dans celui des nombreux travaux consécutifs à cet ouvrage fondateur. Conformément à cette tradition historiographique, une histoire matérielle de l’imprimé musical parisien est proposée. L’ensemble des imprimeurs de musique parisiens est pris en compte afin de présenter de façon synchronique les différents aspects de l’édition musicale. Appuyée sur les bibliographies des éditions conservées mais aussi sur des sources archivistiques, la caractérisation du marché des imprimés de musique permet de dégager sinon des invariants, du moins des conjonctures assez précises et étayées sur les modalités de production. Le cadre monographique de notre travail a pour arrière-plan le fonctionnement de la librairie parisienne. D’où la question posée tout au long de cette étude : les mêmes logiques sont-elles à l’œuvre dans les éditions musicales et générales ? Cette interrogation a orienté la démarche dans un sens comparatiste. Elle a également nécessité d’étudier plus précisément l’officine de Nicolas Du Chemin dont la production d’éditions musicales et générales est à peu près équivalente en nombre de titres. Enfin, l’histoire totale des multiples logiques dont le livre est le point de convergence, a impliqué de se pencher sur l’organisation interne de ces imprimés eux-mêmes. Le travail de bibliographie matérielle que suppose cette archéologie du livre s’est concentré sur les messes polyphoniques. Il se fonde sur l’établissement de 58 notices bibliographiques et catalographiques décrivant près de 246 exemplaires sur les 300 recensés par le RISM. Ces publications servent d’exemple pour les différents processus de mise en texte dans les éditions de musique parisiennes, mais aussi situent ces dernières au sein des débats orthotypographiques des années 1540-1560


  • Résumé

    Our thesis aims at clarifying the technical, economic and social conditions of Parisian musical printing production during the sixteenth century. It lies within the framework of de Febvre and Martin’s L’Apparition du livre [The Appearance of the Book] and of numerous works consecutive to this fundamental work. In accordance with this historiographic tradition, a commercial history of Parisian music printing is proposed. All of the Parisian music printers are taken into consideration in order to present synchronically the various aspects of musical edition. Based on the bibliographies of well-preserved editions but also of archival sources, the characterization of the production of printed music allows the emergence of not only some invariants, but at least of some rather precise overall economic conditions concerning the modes of production. The monographic framework of our study is based on the various functions concerning the Parisian book trade. Hence the question posed throughout this entire study: can these same logics be applied to both general and musical editions? This interrogation directed the thought process in a comparative sense. It was also necessary to examine more precisely Nicolas Du Chemin’s firm, which produced a more or less equivalent number of titles of musical and general editions. Finally, the entire history of the multiple logics of which the book is the convergence point required a study of the internal organization of the printed material. The study of bibliographic material implied by this archeology of books has been focused on the polyphonic masses. It is based on the establishment of 58 bibliographical and catalogical notes describing nearly 246 of the 300 copies inventoried in RISM. These publications demonstrate the various printing processes used by Parisian music editions, but also place these last ones within the orthotypographical debates during the years 1540-1560

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (550 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 287-307. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 424 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 425 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.