Jeunes militarisés de l'Ouest ivoirien : processus locaux de mobilisation, démobilisation, et interventions humanitaires relatives (2002-2007)

par Magali Chelpi-den Hamer

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universiteit van Amsterdam .


  • Résumé

    Le récent conflit en Côte d'Ivoire a conduit à la militarisation de nombreux jeunes civils des deux côtés des forces en présence, et en particulier dans l'ouest du pays. Le fait que beaucoup de ces jeunes aient en quelque sorte fait la navette entre des périodes de service semi-militaire et des périodes de retour à la maison, durant lesquelles ils revenaient à une quasi routine, s'est réve��lé d'un intérêt tout particulier. Cette situation est devenue particulièrement caractéristique de la région de l'ouest quand le conflit ivoirien a évolué en une situation de "ni paix ni guerre", avec des cas de violence sporadiques qui intervenaient à certaines périodes et dans des contextes très particuliers. Cette étude est un examen approfondi des différents processus qui ont conduit à la militarisation et à la démilitarisation des recrues de base, dans un contexte où les frontières entre les sphères militaire, civil et humanitaire n'ont jamais été claires, et ont varié en fonction des phases de conflit, des réseaux sociaux de chacun et du caractère plus ou moins local du recrutement.

  • Titre traduit

    Militarized youths in Western Côte d'Ivoire : local processes of mobilization, demobilization, and related humanitarian interventions (2002-2007)


  • Résumé

    The recent conflict in Côte d'Ivoire has led to the militarization of many young civilians on both belligerent sides, especially in the west of the country. What is of particular interest is that many of these youths have assumed a function of "commuting" conscripts, alternating periods of semi-military work, where they had to report to some kind of warlike hierarchy, with periods at home where they were back to a quasi daily routine. This became particularly characteristic as the Ivoirian war evolved into a situation of "no peace, no war" with sporadic violence still occurring, but only at certain periods and within specific settings. This book is an in-depth examination of the different processes that led to their militarization and demilitarization, in a context where borders between the military, civilian, and humanitarian arenas have never been strict, and have varied according to conflict phases, individuals social networks and extent of locality of the recruitment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xvi-293 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 261-272

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.