Voyages salvateurs : Anthropologie du tourisme "solidaire" et "chamanique" (Burkina Faso, Gabon)

par Nadège Chabloz

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Jean-Loup Amselle.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    A partir de l’ethnographie de situations de rencontre entre Français et populations locales au Burkina Faso et au Gabon, cette thèse questionne la dimension salvatrice des voyages vers l’Afrique. La mise en regard de deux terrains éclaire les quêtes des acteurs des acteurs : alors que les Français viennent, le temps de leurs vacances, contribuer au développement d’un village burkinabé, d’autres cherchent des réponses existentielles et thérapeutiques en absorbant l’iboga, une plante psychotrope utilisée dans le bwiti, un rite initiatique gabonais. L�����observation montre qu’en réalité, tous sont à la recherche d’un sens à donner à leur vie et que ce sens passe notamment par la sauvegarde d’une Afrique perçue comme contre modèle sauvage de l’Occident. L’articulation de l’étude des représentations, des circuits transnationaux, des politiques et de l’histoire qui fondent ces pratiques solidaires et chamaniques révèle les ressorts et les ambiguïtés du tourisme salvateur. Elle dévoile les rapports de pouvoir, les stratégies des acteurs, les productions d’altérité et les idéologies qui contribuent à l’efficacité symbolique des rencontres. L’anthropologie de ces formes de mobilité, situées à la croisée du développement, de l’humanitaire et du new age, éclaire d’un jour nouveau la complexité des concurrences de légitimité, des désirs altruistes, des enjeux et des quêtes identitaires à l’œuvre dans la rencontre contemporaine de Français et d’Africains.

  • Titre traduit

    Saving trips : anthropology of « fair » and « shamanic » tourism (Burkina Faso, Gabon)


  • Résumé

    Based upon the ethnography of encounters between French people and local populations in Burkina Faso and Gabon, this thesis interrogates « salvation » as a significant dimension of travels to Africa. Two fieldworks are put into perspective to give insight into actors’ quest: while some French people go on holiday to Burkina Faso to contribute to village development, others are in search for existential and therapeutic answers, absorbing iboga, a psychotropic plant used in the bwiti Gabonese initiatory rite. Observations show that in reality, all of them are in search for a sense to be given to their life and that this sense relates in particular to the rescue of Africa seen as a counter-model of wilderness in the face of the Occident. By articulating a study of representations, transnational circuits, policies and historical dynamics which underpin these practices of solidarity and shamanism, the thesis unveils the rationales and ambiguities of this tourism of salvation. It reveals existing power relations, actors’ strategies, the production of otherness and ideologies which all contribute to the symbolic efficiency of encounters. The anthropology of these forms of mobility at the crossroads of development, humanitarian action and new age, throws new light on the complexity of competition for legitimacy, altruistic desires, and identity issues and quests on which African and French contemporary encounters are grounded.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Academia-Harmattan à Louvain-la-Neuve

Peaux blanches, racines noires : le tourisme chamanique de l'iboga au Gabon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319-XXI f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-312. Filmogr. p. 313-314.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13195
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Academia-Harmattan à Louvain-la-Neuve

Informations

  • Sous le titre : Peaux blanches, racines noires : le tourisme chamanique de l'iboga au Gabon
  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • ISBN : 978-2-8061-0211-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-236. Filmogr. p. 237-238. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.