La République en Amérique hispanique : langages politiques et construction de la communauté au Rio de La Plata, entre monarchie catholique et révolution d'indépendance

par Gabriel Entin

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Pierre Rosanvallon.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Durant les révolutions en Amérique hispanique au début du XIXe siècle, une vingtaine de républiques s'organisent sur le continent après trois cents ans de monarchie. Plus qu'une forme de gouvernement, la république renvoie à l'institution d'une nouvelle communauté politique, et à un langage de la liberté publique, de la vertu, du patriotisme et du bien commun. La construction de la république s'inscrit dans une longue histoire de la res publica, conceptualisée originellement par Cicéron et reformulée dans différents contextes du monde atlantique, y compris celui de la monarchie hispanique. La pensée de la res publica se fonde sur tout ce qui fait d'un ensemble d'hommes une communauté politique: la loi, le citoyen, la patrie, la religion. Mise en œuvre par des cités révoltées contre la monarchie, telles les Provinces-Unies au Pays-Bas au XVIIe siècle, cette pensée est aussi caractéristique des juristes et des théologiens hispaniques. Les références à la république comme corps politique façonnent un discours anti-absolutiste, éclipsé au XVIIIe siècle lors des Bourbons. Avec la crise monarchique, suite aux abdications royales en 1808, un scénario d'expérimentation politique centrée sur les cités se met en place, pour répondre au problème inédit de la représentation du souverain absent. La constitution des juntes de gouvernement en Amérique hispanique, ouvre la révolution et la guerre. Le cas des Provinces-Unies du Rio de la Plata et de ses révolutionnaires, républicains et catholiques, illustre bien les tensions et les ambiguïtés de la construction d'une république désincorporée. Il met aussi en évidence les enjeux constitutifs du républicanisme hispano-américain.

  • Titre traduit

    The Republic in spanish America : political languages and construction of the community in Rio de la Plata, from the catholic monarchy to the revolution of independence


  • Résumé

    During Spanish America's early nineteenth century revolutions, more than twenty republics were organized after three hundred years of monarchy. Rather than a political form of government, the republic referred to the constitution of a new community, and to a language of politic al liberty, virtue, patriotism and common good. The construction of the republic belongs to a long history of the res publica, first conceived by Cicero, and reformulated in different Atlantic world contexts, including that of the Spanish monarchy. The theory of the res publica is based on what is done by a group of men, a political community: the law; the patria; citizenship; and religion. This conceptualization of the res publica, which had been put into practice in the rebellions of the seventeenth-century United Provinces (Netherlands) against Spain, also emerged in the writings of Hispanic monarchical jurists and theologians. References to the republic as a political body shaped an anti-absolutist discourse subsequently silenced during the Bourbon dynasty. With the monarchical crisis caused by the royal abdications in 1808, a scenario of political experimentation focused in the cities is created; an experimentation that turns over the exceptional problem of representing an absent King. In Spanish America, the first governing assemblies sought to represent the territories of the viceroyalties, initiating revolution and war. The case of the United Provinces of Rio de la Plata and its revolutionaries, republicans and Catholics at the same time, highlights the tensions and ambiguities inherent in building a disembodied republic. It also exemplifies the main aspects of Latin America republicanism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (408 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.386-403

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-146

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 11/EHES/0146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.