Les agriculteurs biologiques et l'alternative : contribution à une anthropologie politique d'un monde paysan en devenir

par Benoît Leroux

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrick Champagne.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse analyse la dynamique sociale qui anime le milieu agrobiologique dans sa configuration interne comme dans les relations qu'il entretient avec l'extérieur (champ agroalimentaire, politique, etc. ). Dans un premier mouvement, nous tentons de circonscrire cet espace social spécifique à partir de plusieurs types d'approches (sociohistorique, géopolitique, socioanthropologique) par l'examen des propriétés sociales investies dans les structures collectives (mouvements, organisations, croyances, enjeux, etc. ). Ensuite, nous prenons pour objet les représentations et les stratégies individuelles d'une trentaine de paysans pratiquant l'agriculture biologique aujourd'hui pour étudier comment leurs trajectoires et leurs positions s'articulent avec les transformations structurelles du champ agrobiologique. La reconstruction de sa genèse puis l'analyse des processus d'institutionnalisation permettent de cerner les logiques et les propriétés sociales qui sont au fondement du « système culturel» de l'agriculture et des agriculteurs biologiques. De la construction d'un espace socioprofessionnel bipolaire, cette approche permet de souligner la présence d'un ensemble de positions intermédiaires, placées entre ces deux pôles structurants, qui participent globalement au mouvement engagé vers une conventionnalisation de l'agriculture biologique. Pourtant, comme l'attestent les cas d'innovations sociotechniques étudiés, c’est une « approche transversale» qui lui confère son originalité sociale et agroéconomique. Si une pluralité d’expressions, notamment alternatives, continue à se manifester en son sein, le champ agrobiologique demeure traversé par des forces extérieures à ses propriétés qui semblent de plus en plus réduire la position distinctive qu'il occupe dans l'économie agricole. Tout indique que la perte de son ressort contestataire affaiblit son autonomie mais lui offre un avenir dans la société marchande

  • Titre traduit

    Organic farmers and alternatives : a contribution to forthcoming farmer’s world political anthropology


  • Résumé

    This thesis takes aim at probing and analyzing the social dynamics within the organic farming arena given both its internal configuration and its external interactions such as with the food-processing field and politics. We shall, first, attempt to identify and outline this specific social space by various investigative approaches (socio-historical, geopolitical, socio-anthropological) and by inspecting social properties incorporated within collective structures (trends, organisations, beliefs, issues,. . . ). Then we shall consider the representations and individual strategies of approximately thirty farmers involved in today organic farming emphasizing articulation between on one side their business model and perspectives and on the other side organic farming structural transformations. The reconstruction of its genesis and the analysis of the institutionalization process enable to circumscribe logics and social characteristics sustaining the « cultural system » fundament of agriculture and organic farmers. Via the constitution of a bipolar socioprofessional space, this method serves to underIine the presence of a whole set of intermediate positions located between these two structuring poles, which ail in ail contribute to a conventionalisation of organic farming. Nevertheless, studies on socio-technical innovations corroborate a « transversal approach » as matrix of its agro-economical and socials specificities. If a plurality of expressions, including regenerated alternatives, continues to nurture the organic farming field, yet it is stirred by powers outside its. Properties likely to increasingly reduce the distinctive position it stands for in the agricultural economy. Everything indicates that the loss of its apparent protest force disables its autonomy but broaden its future within the market economy and modem societies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 386-403. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-137
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011EHES0137
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.