Az első magyar nyelvű és hazai tárgyú történelemkönyvek nemzetdiskurzusa 1777-1848

par László L. Lajtai

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Christophe Prochasson.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS en cotutelle avec Budapest, Université de Budapest .

  • Titre traduit

    Le discours national dans les premiers manuels scolaires d'histoire hongroise 1777-1848


  • Résumé

    Les premiers manuels scolaires de langue hongroise se situent au carrefour de trois problématiques majeures se recoupant fortement: celle de la nation en voie de se moderniser, celle de conceptualisation de l'« histoire nationale» avec ses corollaires institutionnel et professionnel, puis celle de la reproduction culturelle par l'enseignement public d'une société prérévolutionnaire avec ses clivages multiples. Pour interpréter les paratextes de portée identitaire et les divers concepts nation de encodés par ces premiers manuels enseignant le passé propre aux membres des futures élit politiques, économiques et culturelles de Hongrie, socialisé durant les décennies ayant précédé révolution de 1848-1849, la présente thèse étudie d'une part l'évolution du discours national l'époque, se manifestant aussi bien dans les textes de manuels que dans les produits identitaires historiographiques de toute sorte, à travers une lecture également sensible aux problèmes méthodologiques, conceptuels et historiographiques et, d'autre part, tente de réinsérer ces pratiques discursives scolaires dans leurs contextes contemporains et leur enracinement historique. Les textes de manuels reflètent déjà les éléments du grand récit hongrois national, comprenant les aspects essentiels des exigences nationalistes contemporaines. Alors que les manuels étudiés sont déjà tous écrits dans la langue propre et principalement destinés à ceux qui ne comprennent que cette langue leur contenu se focalise largement sur la représentation de l'éclosion temporelle des capacités, inhérentes à la nation, censée se perfectionner perpétuellement sur le plan à la fois culturel, social économique et moral


  • Résumé

    The first Hungarian history textbooks written in Hungarian raise at least three major problem overlapping each other: that of the national modernization in general, that of the conceptualization "national history" with its institutional and professional corollaries and finally, that of the cultural reproduction of a considerably divided pre-revolutionary society by means of public education. : order to interpret the paratexts and various concepts of nation encoded in these textbooks, through which the members of the future political, economic and cultural elites of Hungary were taught history before the revolution of 1848-1849, the thesis examines the evolution of contemporary national discourse by means of close reading, attentive to methodological, conceptual and historiographical problems equally, as weIl as proceeds to analyze these discursive practices in the light of their contemporary context and historical embeddedness. The texts studied reflect already tl elements of the Hungarian national master-narrative containing the essential aspects of the contemporary nationalist expectations. While these textbooks were already written in the moth tongue and were destined basically for those reading only in Hungarian, at various points the content concentrates on representing the historical development of the inherent capacities of the nation, conceived as perpetually perfecting herself in the cultural, social, economic and moral sense

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (574 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 473-542. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.