La stratégie de l'enracinement et ses conséquences sur le développement en Afrique, le cas de la Chine au Congo

par Julien Bokilo

Thèse de doctorat en Socio-économie du développement

Sous la direction de Thierry Pairault.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La Chine a besoin des matières premières dont dispose l'Afrique, ce qui semble justifier la stratégie d'enracinement chinoise au Congo. Cette nouvelle donne a favorisé un nouveau partenariat. L'objet de cette thèse se propose d'analyser la pertinence de l'échange économique dans un contexte de coopération asymétrique, à travers la coopération Sud-Sud, notamment celle de la Chine avec le Congo de 1964 à nos jours. Cette étude nous permet de montrer d'abord les constances de l'échange entre la Chine et le Congo. Nous montrons également, d'une part, comment la Chine maintient les Africains dans une dépendance grâce aux ancrages idéologique, monétaire et humanitaire ; et, d'autre part, comment elle mène une gestion ethnocentrique en Afrique. Le facteur discriminant de cet échange, c'est l'absence de clauses de transfert de technologie et de service après-vente dans les accords et les contrats signés entre le Congo et la Chine - alors que ces clauses sont obligatoires dans les contrats entre la Chine et les pays développés. Ce travail de recherche montre ensuite les ruptures de cet échange : en Afrique, la Chine pratique le commerce traditionnel ou le troc. Cette thèse a un double intérêt qui est premièrement pratique, car elle consiste à aider les dirigeants des pays en voie de développement à améliorer leur coopération économique avec les pays développés ou économiquement avancés ; et, deuxièmement, théorique parce qu'elle contribue à la réflexion sur l'échange asymétrique et à sa dynamique dans le jeu de coopération économique entre les pays riches et les pays pauvres

  • Titre traduit

    Local implementation strategy and its consequences on development in Africa : the particular case of China & Congo


  • Résumé

    The transition, from an economic system based on autarky and central planning to a market system, has turned China into a communist country capitalism oriented, in which coexist billionaires and hundreds of thousands of laborers. To run this massive economic engine, China has developed and deployed a local implementation strategy in the African continent (as it provides access to raw materials) and has introduced this new collaboration as equally beneficial for each partner, in the words "win-win". The following report proposes to analyze the relevance of this economic exchange in the context of South-South asymmetric cooperation, bringing special focus on the case of Congo - Brazzaville since 1964. The ambition of this study is, on the one hand, to help the leaders of developing countries to improve their economic cooperation with developed or emerging countries and, on the other hand, to contribute to the debate on asymmetric exchange and its dynamics in economic cooperation between rich and poor countries. The challenge is to demonstrate the asymmetrical nature of trade between China and Africa and, particularly in the case of Congo, to point out the discriminating factor of the exchange: the lack of technology transfer and service clauses in most of the agreements and contracts signed between the Congo and China - while China imposes these specific clauses in the contracts signed with deve10ped countries, as in the purchase of Airbus aircraft. We will strive to understand how the transfer of technology influence the cooperation between the countries, bearing in mind that in the era of globalization, technology should play a major role in economic exchange

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 289-312. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.