Genre, rituel et politiques de l'identité juive : dispositifs de socialisation dans les synagogues non orthodoxes en France

par Béatrice de Gasquet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Danièle Hervieu-Léger.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Au carrefour des études de genre, de la sociologie des religions, et de la sociologie politique, cette recherche explore la dimension locale des conflits religieux sur le genre à partir du cas du judaïsme français des années 2000 et la fabrique organisationnelle du genre et de l'identité juive dans les synagogues non orthodoxes en France, qui se caractérisent notamment par l'ouverture du rituel aux femmes. L'approche ethnographique permet d'analyser les dispositifs de socialisation (comme l'organisation de l'espace, du rituel, de la prise de parole, de la formation religieuse, de la mobilisation pour le développement de la synagogue) qui contribuent à la production locale du genre. En particulier, cette thèse montre comment la perception de la division sexuée du travail dans l'organisation, l'appropriation des débats religieux sur le genre, la légitimité de mobilisations locales pour la participation des femmes au rituel, dépendent de la position de chaque organisation dans les concurrences religieuses. Dans une configuration où la place des femmes dans l'espace religieux est utilisée comme marqueur symbolique entre courants religieux en concurrence pour la définition de l'identité juive (configuration que l'on propose d'appeler plus généralement politisation religieuse du genre) la participation répétée au rituel et aux activités de la synagogue engendre un intérêt pratique pour le genre, qui se traduit notamment par une fierté égalitaire masculine et par une injonction féminine à la justification. Si les travaux sur genre et religion ont surtout abordé les contextes religieux conservateurs, cette recherche explore la normativité des contextes religieux égalitaires

  • Titre traduit

    Gender, Ritual and the Politics of Jewish Identity : socialization in Non-Orthodox Synagogues III France


  • Résumé

    Spanning gender studies, sociology of religion, and political sociology, this research explores the local dimension of religious conflicts on gender through the case of French Judaism in the early 2000s. This dissertation studies the organizational production of gender and Jewish identity in non-Orthodox synagogues in France. Substantially outnumbered by Orthodox Judaism, liberal and masorti synagogues are characterized by mixed seating and active participation of women in religious ritual. Using an ethnographical approach, this research analyzes space, ritual, public speaking, religious training, and mobilization for the synagogue, to show how synagogues act as a set of processes of socialization or "dispositifs" that contribute to the organizational production of gendered subjectivities. French synagogues are located in a social figuration where women’s place in the religious space is used as a symbolic marker between religious movements in conflict over the definition of Jewishness and Judaism. This thesis shows how each organisation's position in this religious field has consequences on the 'perception of the gendered division of labor, the appropriation of religious debates on gender, and the legitimacy of local efforts to promote women's participation in ritual. In such a context where gender is a discourse on power, iterated performance of ritual produces reflexivity on gender, in the form of a male pride in equality, and a female moral imperative of self-justification. While current literature on gender and religion has focused predominantly on conservative religious contexts, this research explores normativity within liberal religious organizations

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (667 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 637-667. Notes bibliogr.. Lexique

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-110

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.