Guy Debord et l'Internationale situationniste : sociologie d'une avant-garde « totale »

par Éric Brun

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gisèle Sapiro.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Au croisement de la sociologie des intellectuels, de la sociologie politique et de la sociologie des mouvements artistiques, cette thèse analyse la trajectoire d'un collectif dénommé « Internationale Situationniste » (I. S. ) et de son principal animateur, Guy Debord (1931-1994), fondé en 1957 à partir de la réunion de plusieurs petits groupes d'artistes dits « d'avant-garde », l'I. S. Est devenue au cours des années 1960 un mouvement politique « révolutionnaire ». Il s'agit ici de comprendre cette « reconversion » par une étude des propriétés sociales, positions et prises de position des situationnistes. Une telle reconversion, qu'on peut voir également comme une opération de décloisonnement des différents espaces sociaux d'activité, permet en effet de mettre à l'épreuve sur un nouveau terrain le concept de champ forgé par Pierre Bourdieu, et de jeter un nouvel éclairage sur les rapports qu'entretiennent les artistes et les intellectuels avec la politique. C'est dans la continuité d'une opération de redéfinition des conceptions de la création et du désintéressement que l'I. S. Est amenée à prendre ses distances avec le champ artistique. Sa reconversion dans l'activisme « révolutionnaire » renvoie également à des enjeux de positionnement propres aux avant-gardes littéraires et artistiques des années 1950, ainsi qu'à une transformation de l'espace des possibles politiques au tournant des années 1960. Elle met en jeu, enfin, des luttes internes au mouvement, dont l'étude permet d'éclairer les logiques qui président à la formation des groupes d'avant-garde et les obstacles à leur internationalisation.

  • Titre traduit

    Guy Debord and the Situationist International : sociology of a "total" avant-garde


  • Résumé

    At the crossing of the intellectual's sociology, political sociology and the sociology of artistic movements, this PhD dissertation analyzes the evolution of a group named "Situationist International" (S. I. ) and of its leader, Guy Debord (1931-1994). It was founded in 1957 from the merging of some small groups of "avant-garde" artists, it became a "revolutionnary" political movement during the 1960s. The core of this dissertation is to understand this "reconversion" by studying the social properties, the positions and the stands taken by the situationnists, such a reconversion, wich can also be considered as the decompartmentalization of the different social sectors of activity, is an opportunity to test a new object of the concept of field forged by Pierre Bourdieu. It also sheds a new light on the relationships artists and intellectuals maintain with politics. In keeping with its work on redefining the conceptions of creation and selflessness, the S. I. Is led to take some distance from the artistic field. Its reconversion into "revolutionary" activism is also related to the issues at stake for literary and artistic field. Its reconversion into "revolutionnary" activism is also related to the issues at stake for litterary and artistic avant-gardes in the 1950s. As well as to a transformation of the space of political possibles at the beginning of the 1960s. Lastly, it brings out internal struggles within the movement, the study of wich reveals the mechanisms that control the forming of avant-garde groups as well as the obstacles to the their becoming international.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par CNRS édition à Paris

Les situationnistes : une avant-garde totale, 1950-1972


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (919 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.865-896

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-76

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par CNRS édition à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les situationnistes : une avant-garde totale, 1950-1972
  • Dans la collection : Culture et société , 1968-1143
  • Détails : 1 vol. (454 p.)
  • ISBN : 978-2-271-07511-6
  • Annexes : Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.