Réification, exil et nation : sociopolitique des migrations irrégulières vers et depuis l'Algérie

par Salim Chena

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Dario Battistella.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les migrations irrégulières vers et depuis l'Algérie constituent un élément important des systèmes migratoires africain et eurafricain. Les exilés subsahariens et algériens représentent un enjeu non-négligeable des politiques intérieure et extérieure de l'Algérie. Victimes de la répression, de l'exploitation et de conditions de vie difficiles, les exilés n'en sont pas moins acteurs de leur existence par le biais de stratégies de contournement des frontières, de pratiques solidaires et par la formation de nouvelles formes d'appartenances. Ce travail analyse la dialectique subtile entre les exilés et les structures politiques, juridiques et économiques dans lesquelles ils évoluent. La réification de l'exil comme expérience vécue repose sur des images politiques des exilés, sur la prédation dont ils sont les victimes ou sur la dérogation arbitraire au principe de l'asile politique. Mais, elle se poursuit dans la production de l'injustice et la réification des exilés et de leur corps au sein des communautés migrantes ou dans leur rapport aux institutions. Au-delà des catégories juridiques ou sociologiques classiques, la notion d'exil rend compte de l'expérience vécue par les individus dans un monde qui leur refuse tout statut, en premier lieu dans leur pays d'origine. Contre la réification des exilés, la lutte prend diverses formes de la solidarité communautaire à la mobilisation des migrants. Dans une perspective critique, nous défendrons l'hypothèse que la réification de l'exil et des exilés n'empêche pas la formation d'identités politiques revendicatrices.

  • Titre traduit

    Reification, exile and nation : sociopolities of irregular migrations towards and from AIgeria


  • Résumé

    Irregular migrations towards and from Algeria are an important phenomenon of the African and Euro-African migration systems. Subsaharans and Algerians exiled represent an undeniable stake in the Algerian domestic and foreign policies. Exiled are vicims of repression, exploitation and of hard living conditions; but, they also are actors of their lives thanks to shunning strategies of borders, a strong solidarity and thanks to the formation of new forms of belonging. This work analyses the subtle dialectics between exiled and political, judicial and economic structures which frame their actions. The reification of exile as a lived experience lays on political images of the exiled, on the predation their victims of, and on the arbitrary derogation to the principle of political asylum. But, this process ends in the reification of the exiled and their bodies, inside the migrant communities or in their relation to the institutions. Beyond the judicial or sociological traditional categories, the notion of exile offer an insight into the lived experience of the individuals in a world that denies them any sort of recognised status, which is all the more true in their country of origin. Against the reification of the exiIed, the struggle takes different forms from the communal solidarity to sociopolitical mobilisation. In a critical perspective, we defend the hypothesis that the reification of exile and of the exiled does not prevent the development of political protesting identities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (295, 144 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.87-109 (vol. 2)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-73

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 11/EHES/0073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.