Prévenir ou produire : autonomie et subordination dans la médecine du travail (France, 1970-2010)

par Pascal Marichalar

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Paul-André Rosental et de André Grelon.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail étudie l'autonomie professionnelle des médecins du travail en France entre 1970 et 2010. Il explore le sens de l'injonction indigène et réglementaire d'indépendance, alors que ces médecins sont liés aux employeurs par un contrat de travail, c'est-à-dire une relation de subordination. Ce-faisant, il offre un éclairage sur la faillite du système français de prévention des atteintes professionnelles à la santé. La combinaison du dépouillement d'archives inédites et d'une enquête ethnographique multi-sites auprès de praticiens en activité met en évidence les variations de la problématique de l'autonomie selon le contexte d'exercice (forme du service, nature des interlocuteurs). La coexistence apparente de l'autonomie et de la subordination passe toujours par la distinction pratique entre un côté «médical» de l'activité (sur lequel les praticiens disposent en droit d'une indépendance totale), et un côté «administratif» (sur lequel la subordination est légitime). Or, l'enquête montre que cette distinction est le produit instable d'une négociation permanente entre les médecins et leur entourage (autres composantes du service ou de l'entreprise, autres médecins. . . ). Plus encore, la question de l'autonomie se joue non seulement dans le contrôle sur le travail, mais également dans le processus de définition de ce dernier. Cette thèse montre ainsi les limites de la définition classique de l'autonomie professionnelle comme contrôle sur les activités de routine lorsque la nature du travail qu'il y a à faire n'est pas donnée d'avance, mais est l'objet de conflits.

  • Titre traduit

    Prevention and production : autonomy and subordination in occupational medecine (France, 1970-2010)


  • Résumé

    This doctoral essay studies the professional autonomy of occupational physicians in France between 1970 and 2010. It explores how, although they are expected to be independent in their work, these doctors are bound to their employers by a work contract, i. E. A relationship of subordination. It also sheds light on the failure of occupational hazard prevention in France. The study of historical documents combined with an ethnographic study of currently active physicians shows how the issue of autonomy varies according to the setting. The apparent coexistence of autonomy and subordination is possible only inasmuch the «medical» side of professional activity (on which the physician is entitled to complete independence) is distinguished from its «administrative» side (which allows for a legitimate degree of subordination). I show that this distinction is the unstable product of continuous negociations between occupational doctors and their counterparts (e. G. Other professionals in the medical service or the company, other doctors. . . ). Furthermore, the issue of autonomy is settled not only in the professional's control over his work, but also in the process which leads to the definition of this work. Hence, this work shows the shortcomings of the classic definition of professional auto nom y as control over routine activites, which is problematic when the nature of the work to be done is not given in advance, but at the center of conflicts.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [CCSD] à Villeurbanne

Prévenir ou produire : autonomie et subordination dans la médecine du travail (France, 1970-2010)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (378 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[384-424]

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-72
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011EHES0072
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.