Rameau, du cas à la singularité : germination, éclosion, ramification d'une intellectualité musicale au temps des Lumières

par Nancy Diguerher-Mentelin

Thèse de doctorat en Musique, histoire, société

Sous la direction de Michael Werner.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de mettre en lumière les raisons spécifiquement musiciennes qu'a eu Rameau, dès son arrivée à Paris en 1722 et indéfectiblement, de se consacrer à l'écrit. Réunissant l'ensemble de ses textes, elle en propose une trajectoire de lecture chronologique, où l'on voit comment le compositeur, enseignant et théorisant la musique, se prépare à défendre la sienne. Une première partie fait l’histoire de ce qui, à ses débuts en compagnie de Descartes, singularise l'entrée de Rameau dans le registre théorique. Elle exhausse, en même temps que les raisons d'en faire un cas, les origines et les enjeux de ce type d'instruction, né de l'éveil de Rousseau à l'esthétique et ressaisi par d'Alembert sur le terrain épistémologique. Une figure singulière de musicien émerge à l'occasion de ses premiers échanges avec les Encyclopédistes en 1749, au moment où il prépare le Mémoire inaugural d'une série d'importants démêlés. C'est l'intellectualité musicale ramiste, en germe dans ses pérégrinations théoriques, qui éclôt en même temps que d'inquiétants déboires musicaux. À l'analyse de cet épisode primitif, la deuxième partie de la thèse observe, au voisinage des grands ouvrages tardifs de Rameau, une : même configuration de crise qui contraint le musicien à sans cesse revoir sa stratégie de défense et à se chercher de nouvelles ressources extra-théoriques, dans une veine critique et esthétique qui convie au besoin l'histoire et la métaphysique. Ses écrits tardifs sont le lieu d'une intense ramification dont l'étude fait apparaître un acteur musicien d'un nouveau genre, déterminé à se rapporter à la philosophie de son temps, qui tient aussi un rôle dans le Neveu de Rameau.

  • Titre traduit

    Rameau, from case to singularity : germination, opening and branching-out of a musical intellectuality during the Age of Enlightenment


  • Résumé

    This work aims to reveal Rameau's musical reasons from his arrivaI in Paris in 1722, when he started to devote his career to writing. This thesis takes a chronological reading of all his texts to demonstrate how the composer -teaching and researching music -prepares to back his own music. The first part of the thesis emphasizes Rameau's early stages, focusing on the influence of Descartes, and examines his « entry » into music theory. On the one hand, this first part raises the reasons that make Rameau an interesting case to study, on the other hand it : shows the origins and stakes of this case, that is influenced by Rousseau 's awakening to aesthetics and further developed by D'Alembert's research on epistemology. A singular musician character emerges on the occasion of his first exchange with the Encyclopedists in 1749, when Rameau was preparing the Mémoire that triggered a range of important arguments. Rameau's musical intellectuality stands at the heart of his theoretical peregrinations and raises at the same time as worrying musical disappointments. Analyzing this original episode the second part of this work observes, on the basis of a detailed analysis, the closeness of Rameau’s principle later books; the same crisis case repeatedly forces him to revise his defence strategy and to seek new extra-theoretical resources in a critical and aesthetical field that considers history and metaphysics. His late writings evidence an intense branching-out that reveal a new type of musical re¬: searcher intended to refer to philosophy of the time, who plays a major role in Rameau's Nephew.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (767 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 737-767. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-69

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.