Deux époques de la philosophie contre-révolutionnaire : la pensée contre-révolutionnaire en France (1789-1830) et en Russie (1905-1939) : une étude comparative

par Volodymyr Yermolenko

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de François Azouvi et de Anatoli Loi.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université nationale Académie Mohyla de Kiev .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les deux contextes historiques et nationaux de la philosophie contre-révolutionnaire (en France entre 1789 et 1830, en Russie entre 1905 et 1939). Dans son cheminement entre les deux contextes de la philosophie contre-révolutionnaire la pensée antimoderne et contre-révolutionnaire évolue, se réforme et se déforme, s'enrichissant d'éléments proprement «modernes ». Ainsi, pour ce qui est de la philosophie de l'histoire et de l'imaginaire palingénésique, elle tend à glisser d'une valorisation de l'ancien et de la tradition (chez De Maistre ou Bonald) à une revalorisation du nouveau et de la création (chez Berdiaev). Dans le domaine de la philosophie morale, l'on peut également noter une nette évolution, d'une logique pré-moderne de théodicée (qui tente de découvrir le bien sous le masque du mal) vers une logique moderne de critique (qui se méfie du «bien» humaniste et tend à voir, sous son : masque, un mal). Enfin, dans le domaine de la philosophie sociale, une sorte de greffe est opérée, et des éléments personnalistes sont intégrés au vieux fond de la pensée antimoderne, traditionnellement totalisante et holiste. Tels sont les divers signes de la greffe moderne sur la pensée antimoderne que nous nous sommes attachés à suivre tout au long cette thèse. Ces symptômes désignent également les constellations d'une modernité antimoderne, pointant en direction d'une critique de la modernité par la réflexion antimoderne qui, au fil de son évolution, n'a pas hésité à s'approprier et à reprendre à son compte les valeurs modernes de l'individu, de la liberté, de la nouveauté et de la critique

  • Titre traduit

    Two ages of the counter-revolutionary philosophy : counter-revolutionary thinking in France (1789-1830) and in Russia (1905-1939) : a comparative study


  • Résumé

    This thesis is focused on the two historical (and national contexts of the counter-revolutionary philosophy, in France between 1789 and 1830, and in Russia between 1905 and 1939. In this movement between the two contexts of the counter-revolutionary philosophy the anti-modern thinking has evolved, reformed and deformed, enriching itself with properly «modern» elements. In the field of the philosophy of history and palingenetic imaginary, it has been evolving from a focus put on the ancient and the tradition (by De Maistre or Bonald) to re-appreciation of the new, novelty and creation (by Berdiaev). In the field of the moral philosophy, a clear evolution can be observed from the pre-modem logic of theodicy (which aims at discovering good under the masque of evil) to the modern logic of critique (which distrusts humanist «good » and tries to discern evil behind its masque). Finally, in the field of the social philosophy, personalist elements are integrated into the anti-modern thinking, traditionally totalizing and holistic. These are signs of the modern grafting into the anti-modern thinking which we were following throughout this thesis. These symptoms also show constellations of an antimodern modernity, pointing at the critique of the modernity by the anti-modern reflection, which, in the course of its evolution, did not hesitate to recapture modern achievements of individuality, liberty, novelty and critique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (550 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 521-545. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-67
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.