Nationalisme et cosmopolitisme chez Alfredo Casella (1883-1947)

par Justine Comtois

Thèse de doctorat en Musique, Histoire, société

Sous la direction de Michel Duchesneau et de Estebán Buch.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Montréal .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d'approfondir les notions de nationalisme et de cosmopolitisme ainsi que les liens qui peuvent exister entre elles à travers l'œuvre et la carrière de Casella. Au cours de ses années de formation en France (1896-1915), Casella prend une part active dans la vie musicale parisienne. Il se produit dans plusieurs salons, dans de nombreux concerts organisés par des sociétés françaises. Casella s'implique activement dans les débats ayant cours à l'époque dans le milieu musical français. À Paris, Casella est exposé aux courants nationalistes qui habitent les milieux artistiques français. Simultanément, Casella baignera dans les diverses influences étrangères qui convergent vers cette véritable plaque tournante qu'est le Paris du début du XXe siècle. Ces multiples influences se retrouvent toutes intégrées dans ses œuvres musicales. En 1915, Casella se donne la mission de « rénover» la musique instrumentale et de combattre le courant conservateur associé à la musique d'opéra italienne. Les jeunes compositeurs devront étudier les œuvres des maîtres italiens des XVIIe et XVIII" siècles, tout en intégrant les innovations techniques des musiques contemporaines européennes. Casella proposera un programme d'éducation s'adressant autant aux jeunes compositeurs qu'au public italien. La pédagogie sera la clé qui permettra d'accéder au renouveau musical. Casella parvient à se forger un impressionnant réseau international qui contribuera à son vaste plan de développement de la musique italienne dans un contexte mondial. Dans les années 1930, sa volonté de rénover la musique de la péninsule concorde avec plusieurs traits de la politique culturelle du régime fasciste. Le nom de Casella sera souvent associé aux réalisations culturelles du régime fasciste, ce qui semble contradictoire avec les intentions universalisantes du compositeur.

  • Titre traduit

    Nationalism and cosmopolitanism in the works and Iife of Alfredo Casella (1883-1947)


  • Résumé

    This dissertation seeks to study the notions of nationalism and cosmopolitanism as weIl as the possible links between them, through the work and career of Casella. During his academic years in France (1896-1915), Casella takes an active part in the Parisian musical life. He performs in many salons, in many concerts organized by French societies (both as a pianist and as a composer). CaselIa implicates himself actively in the current debates and polemics of the French musical environrnent. Casella is exposed to the nationalist currents that inhabit the French artistic milieux. Simultaneously to the very strong expression of this nationalism, Casella will literally be imbued in the various foreign influences than present in this center that is the Paris of the beginning of the XXth century. These multiple influences are aIl integrated in his compositional work, to such an extent that one calls Casella the « chameleon ». In 1915, Casella gives himself the mission of reforming the instrumental music and of fighting against Italian operatic music. The young composers will have to study the works of Italian master of the XVII th and XVIIIth centuries, while integrating technical innovations of European contemporary musics. Casella suggests a reeducation program for the young composers, but also for the Italian public. Casella succeeds in building up an impressive international network which will contribute to his vast plan of the Italian music's development in a world context. During the 1930's, his wish to renovate the music of the peninsula corresponds to several facets of the cultural politic of the fascist regime. Thus, Casella's name will often be associated to the cultural achievements of the Regime, which seems in contradiction with the composer's universalizing intentions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (CXXI-463 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[LXXV]-CXXI. Notes bibliogr..

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-65

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.