Des identités coloniales à l'imaginaire national : cuisine, société et politique au Mexique, XVIe-XIXe siècles

par Sarah Bak-Geler Corona

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Revel.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail analyse les rapports entre cuisine et pouvoir au cours des cinq derniers siècles sur le territoire aujourd'hui connue sous le nom de Mexique. Les pratiques culinaires et alimentaires ont fait partie des principaux mécanismes de socialisation et elles ont représenté un important marqueur social, créateur de référents identitaires fondamentaux dès les premières années de la colonisation. Trois moments clef nous permettent d'observer les transformations en matière de cuisine et leur relation avec l'évolution de la scène politique: d'abord, l'affirmation des catégories coloniales de « indien » et « espagnol » à travers l'élément culinaire; ensuite, la revendication de l'aliment originaire du continent américain et l'émergement du patriotisme des Espagnols d'Amérique; et finalement, l'invention de la cuisine mexicaine au début du XIXe siècle, dans un contexte de construction de la nation mexicaine.

  • Titre traduit

    From colonial identities to a national imaginary : cuisine, society ans politics in Mexico, 16th-19th centuries


  • Résumé

    This dissertation analyzes the relationship between cuisine and power that has existed in the territory today known as Mexico throughout the past five centuries. From the first years of colonization, culinary and eating practices have been one of the principal mechanisms of socialization and an important social marker that created fundamental identity referents. Three key moments allow us to observe cuisine-related transformations and their connection to changes in the political sphere. First, the affirmation of the colonial categories of « Indian » and « Spanish » through culinary practices and discourses; next, the reclaiming of foods native to the American continent and the emerging patriotism among Spanish descendents in the Americas; and finally, the invention of Mexican cuisine in the early 19th century in the context of constructing the Mexican nation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (439 p.-13 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 385-433. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-40
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.