Fra genere, classe, confessione e nazione : "questione femminile musulmana" e associazionismo in Bosnia e Erzegovina (1903-1941)

par Fabio Giomi

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Armando Pitassio et de Nathalie Clayer.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS en cotutelle avec Pérouse, Università degli studi .

  • Titre traduit

    Entre genre, classe, confession et nation : la "question de la musulmane" et le monde associatif en Bosnie-Herzégovine (1903-1941)


  • Résumé

    Cette recherche s'intéresse aux transformations des relations de genre, et plus particulièrement au rôle de la femme, en Bosnie-Herzégovine, dans la période comprise entre 1903 et 1941. Dans ce but, la recherche place au centre de son analyse trois types différents d’associations : associations culturelles musulmanes, comme Gajret et Narodna Uzdanica; une association féministe yougoslave, Zenski Pokret ; associations philanthropiques comme Merhamet et Osvit an je. La recherche porte sur deux axes: d'un part, elle s'intéresse au discours produits par les associations, en compétition entre elles, au sujet de la « question de la femme musulmane» ; d'autre part, elle se concentre sur les pratiques envisagées par les associations pour transformer la position de la femme dans la famille, dans la communauté et dans la nation -et les réponses des femmes à ce genre d'activités. La recherche se compose en six parties. Le premier chapitre est dédié à la formation, pendant la période austro-hongroise, d'une première génération de femmes musulmanes formées « à l'occidentale». Le deuxième chapitre porte sur des formes de participations indirectes des femmes musulmanes aux activités des associations avant 1918. Le troisième chapitre analyse les modalités à travers lesquelles les femmes, après 1918, sont entrées dans les associations. Les chapitres quatre et cinq présentent quant à eux des activités mises en places par les associations pour soutenir l'éducation, le travail et la sociabilité des femmes musulmanes. Finalement le sixième chapitre analyse le développement d'un discours communiste et néo-traditionaliste sur la femme musulmane pendant la deuxième moitié des années Trente


  • Résumé

    The research deals with gender relations' transformations and specifically Bosnian Muslims at the beginning of the Twentieth century. In doing this the research chooses to put at the centre of its analysis three different kinds of associations: Muslim cultural associations, as Gajret and Narodna Uzdanica; Yougoslav feminist associations, as Zenski Pokret; Bosnian Muslim philanthropic associations, both feminine and mixed one, as Osvitanje and Marhamet. He research’s interestis twofold: on the side, it takes into account the discours produced by theassociations around the “Muslim women issue” (the muslimansko zensko pitanje in Bosnian-Croatian-Serbian); on the other side, it illustrates the practices implemented by the associations to modify the position of Muslim women in the family, community and in the national body – and Muslim women’s reactions to this. The research is divided in six parts. The first chapter is devoted to the creation, during Austro-Hungarian rule, of a first generation of educated women of Muslim faith. The second one deals with the ways of feminine participation in the associations before 1918, through financing and writing. The third is devoted to the associations’ activities involving Muslim woman in the domain of education, work and socialization. The last chapter deals with the development of communist and neo-traditionalist discourses about the “Muslim women issue” during the second half of the Thirties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (343 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-343. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.