Traitements pour la reconnaissance biométrique multimodale : algorithmes et architectures

par Audrey Poinsot

Thèse de doctorat en Instrumentation et informatique de l'image

Sous la direction de Fan Yang Song.

Le président du jury était Michel Paindavoine.

Les rapporteurs étaient Bertrand Granado, Audrey Minghelli-Roman.


  • Résumé

    Combiner les sources d'information pour créer un système de reconnaissance biométrique multimodal permet d'atténuer les limitations de chaque caractéristique utilisée, et donne l'opportunité d'améliorer significativement les performances. Le travail présenté dans ce manuscrit a été réalisé dans le but de proposer un système de reconnaissance performant, qui réponde à des contraintes d'utilisation grand-public, et qui puisse être implanté sur un système matériel de faible coût. La solution choisie explore les possibilités apportées par la multimodalité, et en particulier par la fusion du visage et de la paume. La chaîne algorithmique propose un traitement basé sur les filtres de Gabor, ainsi qu’une fusion des scores. Une base multimodale réelle de 130 sujets acquise sans contact a été conçue et réalisée pour tester les algorithmes. De très bonnes performances ont été obtenues, et ont été confirmées sur une base virtuelle constituée de deux bases publiques (les bases AR et PolyU). L'étude approfondie de l'architecture des DSP, et les différentes implémentations qui ont été réalisées sur un composant de type TMS320c64x, démontrent qu'il est possible d'implanter le système sur un unique DSP avec des temps de traitement très courts. De plus, un travail de développement conjoint d'algorithmes et d'architectures pour l'implantation FPGA a démontré qu'il était possible de réduire significativement ces temps de traitement.

  • Titre traduit

    Multimodal biometric recognition systems : algorithms and architectures


  • Résumé

    Including multiple sources of information in personal identity recognition reduces the limitations of each used characteristic and gives the opportunity to greatly improve performance. This thesis presents the design work done in order to build an efficient generalpublic recognition system, which can be implemented on a low-cost hardware platform. The chosen solution explores the possibilities offered by multimodality and in particular by the fusion of face and palmprint. The algorithmic chain consists in a processing based on Gabor filters and score fusion. A real database of 130 subjects has been designed and built for the study. High performance has been obtained and confirmed on a virtual database, which consists of two common public biometric databases (AR and PolyU). Thanks to a comprehensive study on the architecture of the DSP components and some implementations carried out on a DSP belonging to the TMS320c64x family, it has been proved that it is possible to implement the system on a single DSP with short processing times. Moreover, an algorithms and architectures development work for FPGA implementation has demonstrated that these times can be significantly reduced.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.