Adaptation postprandiale du métabolisme intestinal des lipides : rôle du CD36 et du PPAR béta

par Thi Thu Trang Tran

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Isabelle Niot et de Hélène Poirier.

Le président du jury était Naïm Khan.

Le jury était composé de Isabelle Dugail.

Les rapporteurs étaient Xavier Collet, Christophe Magnan.


  • Résumé

    L’hypertriglycéridémie postprandiale représente un facteur de risque émergent des maladies cardiovasculaires et est retrouvé en cas de syndrome métabolique, d’obésité et d’insulino-résistance. L’intestin grêle conditionne la triglycéridémie postprandiale puisque la taille et de la quantité des chylomicrons sécrétés modulent l’activité de la Lipoprotéine Lipase (LPL). La synthèse des chylomicrons est un mécanisme complexe dont l’étape de lipidation de l’Apolipoprotéine B48 (ApoB48) par la Microsomal Triglyceride Transfert Protein (MTP) et celle de leur transfert du réticulum vers le Golgi dans laquelle intervient la Liver Fatty Acid binding Protein (L-FABP) sont limitantes. Des expériences menées in vivo chez des animaux sauvages et transgéniques et ex vivo sur des segments intestinaux, nous ont permis de démontrer qu’il existe une adaptation postprandiale du métabolisme intestinal des lipides. Cette adaptation postprandiale est déclenchée par la glycoprotéine CD36 qui en présence d’acides gras à longue chaîne (AGLC) régule la voie ERK1/2 et conduit à l’induction de l’ApoB48, de la MTP et de la L-FABP. La dégradation rapide du CD36 par la voie ubiquitine-protéasome en présence d’AGLC, qui conduit à la désactivation de la voie ERK1/2, est typique d’un récepteur. Puisque d’une part les souris invalidées pour le Peroxisome Proliferator Activated receptor (PPAR) présentent une altération de l’adaptation et une hypertriglycéridémie postprandiale et que d’autre part les lipides alimentaires induisent le PPAR via CD36, CD36 et PPAR pourraient faire partie d’un mécanisme commun de régulation. En conclusion, CD36 et PPAR contribuent au sensing entérocytaire des AGLC d’origine alimentaire, responsable de l'adaptation postprandiale du métabolisme des lipides qui favorise la formation de gros chylomicrons efficacement épurés de la circulation sanguine.

  • Titre traduit

    Postprandial adaptation of intestinal lipid metabolism : role of CD36 and PPAR beta


  • Résumé

    Postprandial hypertriglyceridemia is an emerging risk factor for cardiovascular diseases and is associated with metabolic syndrome, obesity and insulin resistance. The small intestine participates in the postprandial triglyceridemia since both the size and number of secreted chylomicrons modulate lipoprotein lipase activity (LPL). Chylomicron synthesis is a complex mechanism in which the lipidation of Apolipoprotein B48 (ApoB48) by the Microsomal Triglyceride Transfer Protein (MTP) and the transfer between reticulum and Golgi in which the Liver Fatty Acid Binding Protein (L -FABP) is involved are limiting steps. An intestinal fat-mediated adaptation in postprandial period has been demonstrated by in vivo (transgenic and wild type mice) and ex vivo (intestinal segments) approches. This postprandial adaptation is triggered by the glycoprotein CD36 in the presence of Long chain Fatty Acids (LCFA) that regulates the ERK1/2 pathway and leads to the induction of ApoB48, MTP and L-FABP. The rapid degradation of CD36 by the ubiquitin-proteasome pathway in the presence of LCFA, which leads to ERK1/2 deactivation, has a feature of a receptor. Since firstly, Peroxisome Proliferator Activated Receptor (PPAR) knockout mice display an alteration of postprandial adaptation associated with a hypertriglyceridemia and secondly, dietary fat-mediated PPAR up-regulation is CD36 dependent, CD36 and PPAR might participate to a common regulation mechanism. In conclusion, CD36 and PPAR contribute to the enterocyte LCFA sensing responsible for postprandial adaptation that promotes the formation of large chylomicrons efficiently cleared into the blood.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.