L'INAO, de ses origines à la fin des années 1960 : genèse et évolutions du système des vins d'AOC

par Florian Humbert

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Serge Wolikow.

Soutenue le 30-09-2011

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon) , en partenariat avec Centre Georges Chevrier (Dijon) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Luc Mayaud.

Le jury était composé de Gilles Laferte.

Les rapporteurs étaient Claire Delfosse, Jean Vigreux.


  • Résumé

    Le Comité National des Appellations d’Origine (CNAO), forme première de l’Institut National des Appellations d’Origine (INAO), voit officiellement le jour avec le décret-loi du 30 juillet 1935. Sa création coïncide avec l’établissement d’un nouveau régime, d’une nouvelle norme de qualité pour les vins fins, l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). L’objectif de cette recherche, en prenant pour terrain d’étude cette institution, est de comprendre les caractéristiques de la normalisation des vins fins entre 1935 et la fin des années 1960, ainsi que les interactions à l’oeuvre entre la sphère publique, l’Etat, et un secteur professionnel, une filière économique, constitué par définition d’acteurs privés. Pour atteindre le but fixé, le propos se structure autour de trois parties, établies selon une logique chronologique. La première partie présente la période originelle de l’institution, c’est-à-dire celle du Comité National des Appellations d’Origine durant l’Entre-deux-guerres. Elle correspond au temps de fondation de l’organisme, d’invention et de développement du système des AOC. Dans un contexte de crises aussi bien politique, économique, sociale que viti-vinicole, le modèle fixe ses règles et se déploie avec rapidité sur le territoire. Au-delà du cadre élaboré, l’affirmation au sein de la profession, en dehors de ses tenants, est en revanche plus progressive et procède par étapes, en raison notamment des foyers de scepticisme, voire de réticences, à son endroit. L’absence de consensus et la multiplicité des configurations locales, en particulier du point de vue des éléments anciens d’expertise et des rapports de force entre producteurs et négociants, participent d’une inscription protéiforme de la norme et de l’élaboration d’ajustements dès ces premières années. Le second moment de l’étude, en focalisant son attention sur la période 1939-1945, est lui aussi marqué par la notion de crise.L’entrée en guerre de la France puis la mise en place du Régime de Vichy, d’un circuit du Ravitaillement et la période d’Occupation bouleversent ainsi largement l’équilibre conçu dans les dernières années de la IIIème République.L’inversion historique de la conjoncture économique de la viti-viniculture, passant d’une surproduction endémique à la pénurie, résume les bouleversements à l’œuvre. Cette période voit également le problème de la fraude rejaillir avec force et prendre une nouvelle dimension. Un mouvement s’affirme donc, de fermeture et de durcissement des règles de la norme. En parallèle, l’assise des AOC est renforcée aux dépens des AOS. Sur le plan institutionnel, le CNAO est confronté à une redéfinition globale de ses rapports à l’État et des cadres de l’organisation de la viti-viniculture. L’analyse s’interrompt en 1945, avec la Libération, afin d’établir le strict bilan de l’organisme et du régime au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. La troisième partie de l’étude débute une nouvelle fois par une période difficile.Marquées par un redémarrage compliqué de l’économie viti-vinicole, le décès de Joseph Capus et sa succession par le baron Le Roy, le passage du CNAO à l’INAO, les années 1945 à 1950 constituent une période charnière de l’histoire de l’institution. Du point de vue chronologique, ce dernier temps de la recherche est de loin le plus long puisqu’il s’étend, pour certains éléments de réflexion jusqu’en 1967, pour d’autre à l’horizon 1970.Des phénomènes de fonds transforment le visage de l’Institut au cours de ces vingt ans. Il s’agit notamment de la réforme de son organisation, de la réflexion sur son statut, du renouvellement de son incarnation ou de la mise en place progressive de l’Organisation Commune du Marché du vin au niveau européen.

  • Titre traduit

    The INAO, from its origins to the late 1960's. : genesis and evolution of the AOC wines system


  • Résumé

    The Comité National des Appellations d’Origine (CNAO), the first form of the Institut National des Appellations d'Origine (INAO), was formally established with the Decree-Law of 30 July 1935. Its creation coincided with the establishment of a new regime, a new quality standard for fine wines, the Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). The objective of this research, taking field study this institution, is to understand the characteristics of the regulation of wines between 1935 and the late 1960s, and the interactions at work between the public sphere, State and professional sector, an economic sector, by definition consists of private actors. To achieve the goal, the purpose is structured around three parts, set in a chronological sense. The first part presents the original period of the institution, that is to say that the CNAO for the Between the two world wars. It is the time of the founding of the organization, invention and development of the AOC system. In the context of crises both political, economic, social, wine, the model sets its rules and unfolds quickly in the territory. Beyond the framework developed, the assertion in the profession, in addition to its proponents, however, is more gradual and proceeds in stages, partly because outbreaks of skepticism or reluctance, to his place. The lack of consensus and the multiplicity of local configurations, especially from the point of view of the old elements of expertise and power relations between producers and traders, are part of a registration protean standard and the development of adjustments from these early years. The second moment of the study, focusing its attention on the period 1939-1945, is also marked by the notion of crisis. The entry into the war of France and the establishment of the Vichy Regime, a circuit of Food and the Occupation period upset the balance largely developed in the last years of the Third Republic. The historic reversal of the economic conditions in the wine industry from an overproduction endemic shortage summarizes the changes at work. This period also saw the problem of fraud rebound strongly and take a new dimension. So says a movement, closing and tightening of the rules of the standard. In parallel, the seat of the AOC is enhanced at the expense of AOS. At the institutional level, the CNAO is facing a global redefinition of its relationship to the State frameworks and the organization of the wine industry. The analysis stops in 1945 with the release to establish a strict balance of the organisation and the regime after the Second World War. The third part of the study starts again through a difficult period. Marked by a complicated resurgence of the wine economy, the death of Joseph Capus and his succession by baron Le Roy, the passage of CNAO to INAO, the years 1945 to 1950 are a pivotal period in the history of the institution. From the chronological point of view, this third period of the research is by far the longest since it extends for some elements of reflection until 1967, for more on the horizon 1970. Phenomena funds are changing the face of the Institute over the past twenty years. These include the reform of the organization, from reflection on its status, renewal or incarnation of the gradual establishment of the common organization of the wine market at European level. The period also devotes an expansion of activities and issues of the Institute. Thus, issues such as permissions plantations in areas of AOC, monitoring or VDQS instead of tasting in the control process are now part of its concerns. These developments are in contact with one of a state and a world wine in full mutations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.