L'innaturale convivenza : antropologia e società nel penserio di Leopardi

par Nicola Feo

Thèse de doctorat en Italien

Sous la direction de Giuseppe Sangirardi et de Grazia Melli.

Les rapporteurs étaient Novella Belluci, Enzo Neppi.

  • Titre traduit

    L'innaturelle cohabitation : anthropologie et société dans la pensée de Leopardi


  • Résumé

    L’argument de ma thèse correspond à la conception de la société de Leopardi. Dans la première partie, on a affronté la question au travers de l’analyse des régimes politiques qui se sont succédés dans l’histoire: monarchie primitive, république, despotisme. Dans la deuxième partie on a pris en considération la théorie générale de la société, en vérifiant comment elle se déroule dans différents contextes d’écriture: Zibaldone, Operette morali, Pensieri, Palinodia, La ginestra.

  • Titre traduit

    The unnatural cohabitation : anthropology and society in Leopardi's thought


  • Résumé

    The argument of my thesis corresponds to the Leopardi’s conception of society. In the first part I have faced the problem through the analysis of the political systems that have followed each other in time: primitive monarchy, republic, despotism. In the second part I have considered the general theory of society, verifying the way it develops in different contexts of writing: Zibaldone, Operette morali, Pensieri, Palinodia, La ginestra.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.