Les usages des châteaux forts urbains en Bourgogne à l'époque moderne

par Estelle Jeangrand

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Christine Lamarre et de Hervé Mouillebouche.

Soutenue le 18-11-2011

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon) , en partenariat avec Centre Georges Chevrier (Dijon) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Pierre Poussou.

Les rapporteurs étaient Nicolas Faucherre.


  • Résumé

    Etudier les forteresses des villes de Bourgogne signifie s’intéresser aux rapports entre, d’une part, ces bâtiments et leurs occupants et, d’autre part, la société dans laquelle ils sont implantés. Une ville avec un château fort n’est pas toujours un bourg castral. Le château peut engendrer, déplacer, ou dynamiser une agglomération. Sa représentation traduit également la place qu’il occupe dans la société. La genèse de la cité a souvent des conséquences tout au long de l’époque moderne sur les relations entre le château et la ville. Dans la guerre, le château peut représenter la ruine ou le salut pour la ville. Dans la paix, c’est le plus souvent un poids mort : il faut l’entretenir, parfois aussi entretenir la garnison. Mais dans la dialectique villes/châteaux, les premières sont largement gagnantes aux XVIIe et XVIIIe s., ce qui se concrétise par des réaffectations, des abandons, ou le plus souvent des destructions des forteresses urbaines.

  • Titre traduit

    The uses of urban fortresses of Burgundy in the modern times


  • Résumé

    Study the urban fortresses of Burgundy means interesting in the relationships between, on the one hand, these buildings and their occupants and, on the other hand, the society in which they are located. A city with a castle isn’t necessarily a castral town. The castle can generate, move or expand a city. Its representation also reflects its place in society. The genesis of the city often has consequences throughout the modern times on relationships between the castle and the city. In wartime, the castle can be the ruin or the salvation for the city. In peacetime, it’s most often a dead weight : it must be maintained, sometimes its garnison must be maintained too. But in the dialectic cities/castles, the second ones are heavily defeated, which takes the form of redeployments, abandonments, or more often destructions of urban castles.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.