Développement du raisonnement analogique : rôle de la composante éxécutive d'inhibition

par Milena Vezneva

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Robert Matthew French et de Jean-Pierre Thibaut.

Le président du jury était Agnès Blaye.

Les rapporteurs étaient Françoise Cordier.


  • Résumé

    Nous avons étudié le développement du raisonnement par analogie. La conception traditionnelle de ce développement est qu’il dépend de l’accroissement des connaissances des enfants (Gentner, 1983, 1988 ; Goswami & Brown, 1989, 1990). Nous l’avons abordé sous l’angle du développement des fonctions exécutives, en particulier - de la composante d’inhibition. La capacité d’inhibition permet la suppression des informations saillantes mais non pertinentes pour faire l’analogie. Elle est requise lors de la recherche de la solution analogique. Neuf études ont été réalisées dans le cadre de cette thèse. Nous avons utilisé une tâche classique d’analogie du type A : B :: C : ?. Le rôle de la capacité d’inhibition a été testé par la présence de distracteurs perceptifs ou sémantiques qui entrent en compétition avec la solution analogique. Ils doivent être inhibés lors de sa recherche. Les résultats montrent que les informations saillantes mais non pertinentes pour trouver la solution analogique interfèrent avec sa découverte ou sa construction. Par conséquent, les performances des enfants à la tâche d’analogie dépendraient du degré de développement de leurs fonctions exécutives. Ces résultats sont compatibles avec les résultats de Richland, Morrison & Holyoak (2006) qui expliquent les performances des enfants à une tâche d’analogie par les limitations dans leur fonctionnement exécutif.

  • Titre traduit

    The development of analogical reasoning : role of the executive component of inhibition


  • Résumé

    We explored the development of the analogical reasoning. The traditional conception of this development is that it is dependent of knowledge accretion in children (Gentner, 1983, 1988; Goswami & Brown, 1989, 1990). We used a different approach which explains it as dependent of the development of the executive functions, particularly of the component of inhibition. The capacity of inhibition allows the suppression of the salient but irrelevant information for analogy-making in children. It is required while searching for the analogical solution. Nine studies involving a classical analogy-making task A : B :: C : ? were performed in this dissertation. The role of the capacity of inhibition was tested using perceptual or semantic distractors conflicting with the analogical solution. The distractors must be inhibited while searching for the analogical solution. Results show that all salient but irrelevant information for analogy-making interferes with the discovery or the construction of the analogical solution. Therefore, children’s performances of the analogy-making task depend on the degree of development of their executive functions. These results are consistent with the results of Richland, Morrison & Holyoak (2006) explaining children’s performances on an analogy-making task by the limitations of their executive functioning.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.