Analyse économique du développement territorial du tourisme : prise en compte des aménités et des interactions spatiales marchandes et non marchandes

par Stéphanie Truchet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Francis Aubert et de Jean-Marc Callois.

Le président du jury était Philippe Le Goffe.

Le jury était composé de Marc Guérin, Jean Pinard.

Les rapporteurs étaient Sylvie Charlot, Jean-Louis Combes.


  • Résumé

    La thèse aborde la question des déterminants du développement territorial du tourisme et propose un cadre d'analyse des mécanismes jouant sur localisation des firmes touristiques. D'un point de vue théorique, elle mobilise principalement le champ de l'économie spatiale mais aussi celui de l'économie du tourisme et les théories du capital social. La thèse est constituée de deux parties, mêlant chacune approche théorique et empirique. La première partie est centrée sur l'influence des aménités. Après avoir clarifié les contours de cette notion, elle analyse, à l'aide de modèles micro-économiques, l'influence de leur répartition spatiale sur le développement touristique. Les résultats de ces modèles sont ensuite testés à travers une analyse économétrique. La deuxième partie porte sur l'influence du tissu d'entreprises touristiques et sur le jeu des interactions spatiales. Elle propose une grille de lecture des mécanismes marchands et non marchands à travers lesquels les entreprises touristiques proches interagissent et analyse d'une part les déterminants de ces interactions et d'autre part leurs effets en termes de développement touristique. Méthode économétrique et études de cas sont ensuite mobilisées pour valider l'analyse théorique. La thèse conclut à l'importance de la répartition spatiale des aménités au sein des territoires. En effet, celle-ci conditionne l'attractivité touristique mais aussi l'émergence d'interactions spatiales entre entreprises touristiques qui, jusqu'à un certain seuil, ont pour effet de renforcer le développement touristique.

  • Titre traduit

    An economic approach of territorial development of tourism : the effect of amenities and market and non-market spatial interactions


  • Résumé

    This PhD thesis aims at identifying the determinants of territorial development of tourism and provides a framework for analysing the mechanisms of tourism firm location. From a theoretical point of view, spatial economics is the main field mobilized, complemented by tourism economics and social capital theories. The thesis is divided into two parts, each one combining theoretical and empirical analysis. The first part focuses on the effect of amenities. After a clarification of the concept of amenities, the impact of their spatial distribution on tourism development is analysed on the basis micro-economic models. The theoretical assumptions are then tested using an econometric analysis. The second part focuses on the interactions between clustered tourism firms interact and on the influence of these mechanisms on tourism development. An analytical framework is proposed in order to highlight market and non-market mechanisms of spatial interactions. This framework allows to identify the determinants of these interactions and their effects on tourism development. A second empirical analysis, which includes estimations as well as case studies, is then designed in order to validate the theoretical analysis. The thesis concludes that the spatial distribution of amenities within the territories plays an important role. Indeed, it affects not only tourist attractiveness but also the emergence of spatial interactions between tourism businesses, which, up to a certain level, may enhance tourism development.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.