Relationship between the adhesive properties and the rheological behavior of fresh mortars

par Van-Tien Phan

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Mohend Chaouche.

Le président du jury était Abdelhafid Khelidj.

Le jury était composé de Abdelhak Kaci.

Les rapporteurs étaient Rafael G. Pileggi, Guillaume Racineux.

  • Titre traduit

    Relation entre propriétés adhésives et comportement rhéologique des mortiers frais


  • Résumé

    Les mortiers colles (prêts à l’emploi) sont caractérisés par une formulation très complexe mettant en contribution plusieurs constituants. En plus des constituants de base (ciment, chaux, différents sables…), des adjuvants d’origine minérale et/ou organique sont souvent ajoutés. Ces derniers permettent de répondre à un certain nombre d'exigences liées essentiellement à la mise en place de ces matériaux. En effet, lors de l’application d’un mortier colle le produit doit adhérer au support, mais pas à l’outil. En se basant sur les normes actuelles, les propriétés adhésives des mortiers colles sont mesurées au jeune âge mais jamais à l’état frais. Or l’encollage s’effectue généralement dans un temps dit ouvert relativement court (quelques heures) qui dépend du type du mortier colle utilisé. Il est donc nécessaire de s’intéresser à l’évolution des propriétés adhésives à l’état frais ainsi qu’à celle des propriétés rhéologiques. Pour caractériser le comportement rhéologique d’un mortier colle, en régime quasi statique, il faut utiliser une loi de comportement à trois paramètres comprenant un seuil d’écoulement, une viscosité et un indice de fluidité. L’aspect collant du mortier peut être caractérisé en identifiant trois forces caractéristiques : force d’adhérence (par rapport au support), force d’adhésion et enfin la cohésion du matériau. L’objectif de cette de thèse est de déterminer le rôle que jouent différents adjuvants d’origine organique (Ethers de Cellulose, Résines) et/ou minérale (argiles) sur les propriétés de mise en place des mortiers colles, notamment leurs propriétés adhésives et leur comportement rhéologique.


  • Résumé

    Nowadays, with the development of the construction industry, mortars are produced in factory by specifically designed dry-mix plants, in which mineral binders and aggregates are mixed together in the appropriate way. These dry-mix mortars (ready to use) are characterized by a very complex formulation involving various constituents. In addition to the basic components (cement, lime, sand), different additives and admixtures are often added in the mortar formulations to improve their characteristic and to achieve different technical properties. Indeed, when applying an adhesive mortar, the product must adhere to the application support instead of to the working tool. Depend on their application purposes, the usage of these additives and admixtures must be fully investigated in order to observe the most effective contributions. Based on current standards, the adhesive properties of cement-based mortars are often measured at the early age. However the adhesive properties of mortar is usually said to be open in a relatively short duration (several hours) depending on the type of the mortar used. It is therefore necessary to examine the evolution of adhesive properties in the fresh state as well as the rheological properties with the variation of polymer concentrations. An adhesive mortar in fresh state can be considered as a granular suspension in a complex fluid. The study of the rheological behavior of such materials involves the rheology of complex fluids, including granular suspensions, colloidal dispersions, etc. Many scientific questions still exist in this domain, for example: the problem of shear localization and interpretation of the corresponding rheological measurements. The investigation of these problems in the variation of different types of additives and admixtures help answer these questions. To characterize the rheological behavior of an adhesive mortar, in quasi-static regime, we use a three-parameter behavior law that includes a yield stress, a viscosity coefficient and a fluidity index. The adhesiveness of the mortar can be characterized by identifying the evolution of the adhesive force, the cohesive stress and the adherence force. The objective of this thesis is to determine the roles of various additives of organic origin (cellulose ethers, re-dispersible resins powders) and/or mineral (clays, silica fume, etc.) on the fresh state properties of these mortars, including their adhesive properties and rheological behaviors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.